Rédigé par : Lili Liu
Dernière mise à jour :

Traversin ou oreiller : que choisir ?

Bien dormir, c’est avant tout dormir dans une literie de qualité. Or, si on passe souvent du temps à s’interroger sur le matelas à adopter, le repose-tête n’est pas moins gage de confort.

Traversin ou oreiller, voilà le dilemme. En matière d’oreiller, l’offre devient pléthorique. Les Français le plébiscitent, donc les fabricants redoublent d’innovations pour les satisfaire. En polyester, en mousse à mémoire de forme, en gel, et même connectés : il y en a pour tous les goûts.

Mais le traversin, solution plus traditionnelle, n’a pas encore dit son dernier mot. Installé il y a des siècles dans nos lits, il fut un temps remis au placard. Maintenant, ses atouts spécifiques motivent des dormeurs à le remettre au goût du jour.

Entre traversin et oreiller, c’est alors une affaire de goût personnel. Mais si votre parti n’est pas encore pris, on vous aide à choisir en récapitulant leurs avantages et défauts.

Pourquoi choisir un traversin ?

De façon classique, un traversin est un repose-tête en forme de tube, plus allongé et épais qu’un oreiller. Un long coussin, en somme.

Un traversin pour une chambre chaleureuse et personnelle

iStock 846742328

Ils peuplent encore les maisons de nos grands-parents. Les amoureux d’esthétique rétro y trouvent leur compte avec les traversins.

Composante d‘une literie traditionnelle, nous sommes nombreux à nous être assoupis dessus, pendant nos vacances chez Mamie. Pourtant, nos habitats modernes les ont souvent remplacés par leurs descendants les oreillers, aux formes plus plates et rectangulaires.

Et si nous avions perdu au change ?

Il est un autre endroit où les traversins continuent, imperturbables, à couronner les têtes de lit : c’est dans la chambre d’hôtel étoilée. C’est à raison : le traversin est seul à pouvoir rehausser et mettre en valeur vos coussins de décorations. Il y a guère meilleure façon de créer une ambiance chaleureuse.

Or, bien dormir, c’est avant tout dormir dans votre cocon, un cocon rassurant et bien à vous, un cocon qu’un traversin sublime et auquel il donne forme.

L’usage polyvalent du traversin

Le traversin n’est pas seulement esthétique, il est pratique.

Pour commencer, le traversin est un allié de choix en cas de rhume. Quoi de pire qu’un mauvais sommeil, si vous êtes déjà malade, dû à un nez bouché vous empêchant de respirer ? À ce désagrément, il existe un remède simple : rehausser votre tête. C’est une chose qu’un traversin permet habilement, grâce à sa hauteur naturelle.

Avec un oreiller rectangulaire en appui dessus, vous pouvez régler l’angle idéal pour surélever votre tête sans avoir mal au cou. Le traversin restera en plus, grâce à sa longueur, bien mieux calé durant la nuit qu’un coussin que l’on aurait empilé sur un autre.

Le traversin est aussi une solution aux jambes lourdes. Placé sous vos chevilles, il permet de rehausser vos jambes et d’y faciliter le passage du sang.

Par ailleurs, circulations du sang et de l’air mises à part, c’est votre dos qui peut en profiter. Vous dormez sur le côté ? Placez un traversin entre vos genoux pour éviter à votre bassin de se tordre. C’est excellent pour vos vertèbres. Les kinésithérapeutes le recommandent même aux femmes enceintes.

Au niveau des lombaires, si vous avez des douleurs et une morphologie en dos plat, allongez-vous sur le dos et placez un traversin dans le creux de vos reins. Vous recréerez ainsi la courbure naturelle que vous avez perdue au fil des années. C’est un exercice soulageant, inspiré du Yoga.

Enfin, le traversin est commode pour lire, ou prendre votre petit-déjeuner au lit. Appuyez-y un coussin, et vous redresserez votre buste sans effort. Il y a tant de raisons d’utiliser un traversin !

Il est assez rare d’utiliser un traversin tout seul. Comme on en avait parlé dans notre article sur l’utilité des traversins, le traversin sert avant tout à surélever un oreiller notamment pour les personnes qui aiment dormir sur le dos là ou un oreiller est là pour soutenir la tête et favoriser un alignement optimal de votre corps peu importe la position dans laquelle vous dormez.

Le traversin a aussi l’avantage de pouvoir être blotti contre soit (ce qui est assez commun en Asie) là ou un oreiller sera bien trop petit.

Le traversin est-il adapté pour les enfants ?

Traversin-enfant

Vous avez un jeune enfant ? Il apprécierait sans doute un traversin. Certains d’entre nous doivent se rappeler de batailles de polochons endiablées, mais il n’y a pas que ce plaisir régressif en question …

Pensez qu’il est un âge où l’on apprend à dormir seul, sans parents ni doudous.

Quoi de plus rassurant alors que de s’endormir en serrant son traversin contre soi, calé entre ses genoux, la tête délicatement posée dessus ?

Il est même des parents qui y déposent une ou deux gouttes d’huiles essentielles aux vertus relaxantes, comme la lavande ou l’eucalyptus. Comme rituel de coucher, voilà un remède aux insomnies. C’est la garantie de s’envoler vers des rêves apaisants.

Nos têtes blondes seraient-elles les seules à en profiter ? En fait non : il n’y a pas d’âge pour apprécier cette habitude, qui peut nous soutenir pendant n’importe quelle nuit de solitude.

Pourquoi choisir un oreiller ?

L’oreiller est souvent de forme rectangulaire, et moins épais qu’un traversin.

Un oreiller individuel pour des besoins personnels

iStock 852414958

En général, un traversin est aussi long que le lit. Les couples se laissent donc le choix entre un traversin pour deux ou un oreiller chacun. Ce dilemme est un peu faussé, puisqu’il se vend aujourd’hui de plus en plus de traversins pour une personne. En tous cas, notre point de vue, c’est qu’il vaut mieux pour vous, avoir votre propre repose-tête. C’est vrai quelle que soit sa forme.

En effet, un oreiller personnel, par rapport à un traversin pour deux, a l’immense avantage d’être maniable. À ce titre, il se distingue du traversin par le confort individuel qu’il apporte aux dormeurs.

Il peut suivre vos mouvements pendant la nuit. De façon inconsciente, nous bougeons tous beaucoup en dormant. Pouvoir déplacer votre oreiller à votre guise permet de vous placer dans la position de couchage qui vous est la plus confortable sur le moment. Ainsi, libre de vos mouvements, vous passez une nuit plus sereine.

En effet, un oreiller personnel, par rapport à un traversin pour deux, a l’immense avantage d’être maniable. À ce titre, il se distingue du traversin par le confort individuel qu’il apporte aux dormeurs. Il peut suivre vos mouvements pendant la nuit. De façon inconsciente, nous bougeons tous beaucoup en dormant. Pouvoir déplacer votre oreiller à votre guise permet de vous placer dans la position de couchage qui vous est la plus confortable sur le moment. Ainsi, libre de vos mouvements, vous passez une nuit plus sereine.

Par ailleurs, vous n’êtes pas à l’abri que votre partenaire de chambre tire le traversin commun pendant la nuit, vous réveillant par inadvertance. Même si ça ne vous arrivait qu’une nuit de temps en temps, seriez-vous prêt à la sacrifier pour vous lever du mauvais pied le matin suivant ?

Opter pour un oreiller personnel, c’est en plus opter pour le choix qui conviendra parfaitement à vos besoins. Vous ne dormez probablement pas dans la même posture que votre partenaire, ni n’avez sans doute la même morphologie. Dans ce cas, son oreiller idéal n’est pas votre oreiller idéal. Mieux vaut donc que chacun ait le sien. L’oreiller est démocratique : plutôt que le traversin, il contente tout le monde.

Une forme consensuelle pour un plus large choix de modèles

En général, les dormeurs d’aujourd’hui préfèrent les oreillers rectangulaires aux traversins. Qu’ils aient raison ou non, c’est ainsi et les fabricants de literie s’y sont adaptés. On trouve donc bien plus de choix d’oreillers que de traversins. Il en existe de toutes formes, toutes épaisseurs, toutes tailles, et toutes matières …

Du classique oreiller en polyester, à l’oreiller haut de gamme en soie et duvet, en passant par l’oreiller à mémoire de forme, il en existe forcément un fait pour vous.

Pour garder la tête froide, il en existe même aujourd’hui en gel rafraîchissant ! C’est un choix utile pour les femmes en cours de ménopause, ou pour les hommes enclins aux sueurs nocturnes.

Votre tête bien enveloppée pour un soutien optimal

N’importe quel oreiller a un avantage sur le traversin en termes de confort : il enveloppe mieux votre tête dans le sens de la hauteur.

Grâce à sa forme rectangulaire, la nuque est mieux soutenue, la tête et le cou alignés. Vous évitez ainsi à votre tête de glisser d’avant en arrière pendant la nuit, et de vous faire mal.

C’est très pratique si vous êtes enclin aux douleurs cervicales.

L’oreiller, romantique en trompe l’œil

Le traversin pour deux est parfois préféré des jeunes couples, quand la passion est à la communion heureuse des premiers jours. Hélas avec le temps, il peut aussi devenir une zone de démarcation nuptiale.

Selon les circonstances, cela peut être un avantage. Mais si tout va bien dans votre couple aujourd’hui, pensez que la facilité d’un traversin placé entre vous après une dispute peut avoir des conséquences.

L’oreiller lui, ne peut pas faire frontière. Au gré de la liberté de mouvement qu’il confère, il invite toujours à se retrouver, se regarder, renouer le dialogue. Semblant à première vue être un choix égoïste, l’oreiller cache son jeu. En vérité, il est peut-être le meilleur ami des couples qui durent.

Traversin ou oreiller : le match

Comme on l’a vu, oreiller et traversin ont tous deux leurs avantages pour le temps passé au lit. Alors, qui gagne le match ?

Combiner les 2 est une bonne solution

Si vous souhaitez vraiment investir dans un nouveau traversin, on recommandera de l’associer avec un oreiller car comme on l’a mentionné précédemment, un traversin seul n’est pas vraiment idéal pour un alignement du corps propre durant la nuit.

Là ou un oreiller ira parfaitement tout seul, un traversin devra lui être accompagner d’un oreiller pour bien faire son travail.

Lequel des 2 vous conviendra le mieux ?

Fondamentalement, mise à part si vous adorez câliner votre traversin, il sera toujours plus indiqué de choisir un oreiller plutôt qu’un traversin pour votre couchage quotidien pour toutes les raisons évoquées dans cet article.

Néanmoins le traversin est une bonne arme pour les batailles de polochons :D. Blague à part, l’intérêt du traversin reste vraiment restreinte de nos jours, c’est pour cette raison que la majorité des marques de literie n’en commercialise plus ou très peu (hormis les marques de literie spécialisées dans ce type d’oreillers).

L’oreiller : moindre épaisseur, adapté à la plupart des dormeurs.

En général, les traversins sont par leur forme plus épais que les oreillers.

L’épaisseur, c’est utile si vous dormez sur le côté, et que vous avez une épaisse carrure. Vous évitez ainsi de trop surcharger votre épaule. L’épaisseur, c’est aussi pratique si votre colonne vertébrale est un peu cyphosée. Avec une cyphose, un oreiller plat risque de vous amener en sur-extension cervicale une fois allongé.

Mais pour la plupart des dormeurs, l’épaisseur en principe moindre de l’oreiller est un avantage. Elle permet de mieux répartir la force sur les points de pression (chevilles, hanche et nuque)

C’est encore plus vrai si vous dormez sur le ventre. Dans ce cas, une tête trop haute est compensée par une hyper-extension des lombaires. Vous risquez d’accentuer ou de provoquer un mal de dos.

Par défaut, un oreiller pas trop épais offre un confort optimal au plus grand nombre. À garder à l’esprit quand on garnit le lit d’une chambre d’amis.

Le traversin : en combo plutôt qu’en remplaçant.

Par son épaisseur, le traversin est souvent un moins bon choix que l’oreiller comme repose-tête pour dormir. Si vous l’envisagez quand même, pensez à tenir compte de votre morphologie et de vos positions de sommeil préférées.

Si vous êtes vraiment tombé sous le charme de sa forme tubulaire, et qu’en même temps vous dormez sur le ventre, vous devriez chercher les modèles de traversins plus plats et moelleux que la moyenne.

Toutefois le classique traversin, ferme et bien épais, peut aussi trouver sa place dans le lit autrement que comme repose-tête.

Comme accessoire de literie, le traversin s’avère pratique pour redresser votre tête si vous êtes enrhumé, ou vos jambes pour activer la circulation sanguine. Il est aussi utile pour s’asseoir dans votre lit, lire ou regarder la télévision. Enfin tout simplement, il peut décorer et rendre votre couchage plus accueillant et chaleureux.

En bref, le traversin n’est pas si désuet qu’on voudrait le croire, mais c’est en renfort d’un oreiller classique qu’il est encore le plus appréciable.

FAQ Traversin ou oreiller

Comment laver un oreiller ?

Selon le type d’oreiller, vous devez avoir différentes exigences de lavage. Les oreillers en plumes et duvet sont les moins faciles à entretenir. Fragiles, ils peuvent facilement se déchirer. Veillez à user de programmes délicats en machine à laver, et à ne pas les laver avec quoique ce soit qui pourrait les déchirer (la fermeture zippée d’une housse par exemple).
 
Vous pouvez par ailleurs placer deux ou trois balles de tennis dans le tambour au lavage, pour permettre à l’oreiller de garder sa forme et son gonflant.
 
Les oreillers à mousse viscoélastique (mémoire de formes) ne se lavent pas. En revanche, ils sont souvent déhoussables, et vous pouvez alors laver la housse.
 
Veillez enfin à sécher correctement vos oreillers une fois lavés, pour éviter la prolifération de bactéries et de mauvaises odeurs. Un cycle de sèche-linge réglé sur air frais peut faire l’affaire. Sinon, la lumière du soleil, naturellement antibactérienne, est aussi très bonne.
 

Comment laver un traversin ?

D’une manière générale, les traversins se lavent de façon identique aux oreillers. Ils ne sont ni plus ni moins facile d’entretien par leur forme.
 
Toutefois, étant plus souvent en duvet, une attention toute particulière doit être observée pour ne pas les déchirer ou abîmer leurs plumes. Respectez les consignes inscrites sur l’étiquette, évitez les cycles trop chauds et les mélanges avec du linge contenant des fermetures éclair.

Comment installer un oreiller et un traversin sur son lit ?

Traditionnellement, on place le traversin en tête de lit. Il permet ainsi de redresser les oreillers et les coussins de décorations en appui dessus, pour un rendu esthétique et accueillant.

Comment protéger son traversin et son oreiller ?

Protéger son oreiller permet de le conserver plus longtemps. En effet, tout le monde sue en dormant. Au fil des nuits, la transpiration jaunit l’oreiller, si bien qu’il devient difficile de le ramener à sa couleur d’origine, même au lavage.
 
Par ailleurs, une housse d’oreiller bien choisie permet de limiter la prolifération des bactéries et acariens. À ce titre, vous pouvez opter pour une housse en Tencel.
 
Le Tencel est une fibre naturelle de bois aux propriétés anti-allergènes réputées.
 
Protéger traversin ou oreiller par une housse est particulièrement conseillé si votre repose-tête est en duvet ou en mousse viscoélastique. En effet, ces matériaux ne peuvent pas se laver à l’eau. À la place, vous pouvez en revanche nettoyer la housse.

Où acheter un traversin et un oreiller ?

Les traversins et les oreillers sont tous indiqués pour être achetés sur Internet. Dans la plupart des magasins physiques, ils sont de toute façon vendus emballés, si bien que vous ne pourrez les essayer. À contrario, quand vous achetez en ligne, la plupart des marchands de literie laissent une période d’essai pour retourner un oreiller que vous ne trouverez pas confortable. Enfin, vous trouverez sur Internet davantage de choix, dont les meilleurs oreillers, sans avoir à vous déplacer.

5/5 - (53 votes)
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Rédactrice spécialisée dans la literie et le sommeil depuis des années, je teste et compare pour vous les meilleurs matelas et accessoires de literie. J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans.