Rédigé par : Lili Liu
Dernière mise à jour :

Sommeil profond : la phase la plus importante

Le sommeil joue un rôle crucial dans notre santé, notamment le sommeil profond. Mais que savons-nous vraiment sur lui ? Quelle est la durée idéale du sommeil profond par nuit? Quels sont ses bienfaits ? Comment se déroule un cycle de sommeil ? Quels sont les différents cycles ? Voici les questions que nous allons aborder dans cet article sur le sommeil profond : la phase la plus importante.

Les différentes phases du cycle du sommeil

#1. L’endormissement

Première phase du sommeil, l’endormissement ne dure en général que quelques minutes. À condition que notre horloge interne soit bien réglée. Normalement notre organisme suit le rythme jour/nuit. Lorsque le soir approche, notre cerveau envoie un signal à notre corps pour qu’il commence à se détendre. Grâce à la libération de mélatonine par notre cerveau, nous comprenons qu’il est l’heure de se coucher.  Les neurones adoptent alors le même rythme, puis nous nous endormons. Des ondes électriques provenant du fin fond de notre cerveau sont alors envoyées dans notre cortex cérébral.  Ceci dans le but d’amorcer la phase 2.

#2. Le sommeil léger

Cette période peut aller jusqu’à 50 minutes. Au cours de ce cycle, le cortex cérébral est sans cesse stimulé. Afin que nous puissions transférer les connaissances acquises pendant la journée dans la mémoire à long terme. Plus vous sollicitez votre cerveau avec une activité variée, plus le cortex libérera des ondes pendant cette phase.  

Les chercheurs pensent même que la force de ces ondes pourrait donner des renseignements sur l’intelligence d’une personne.  C’est au cours de ce sommeil léger que le cerveau fait le tri entre les informations acquises dans la journée. La mémoire est consolidée, de nouvelles connexions sont créées. 

#3. Le sommeil profond

Pendant cette période, la température corporelle baisse. Nous n’avons plus conscience du monde qui nous entoure. C’est le début des phases 3 et 4 qui forment le sommeil profond et paradoxal.  Ce sommeil profond joue un rôle essentiel pour notre organisme.  Pour les chercheurs, pendant ce cycle c’est le temps du ménage physiologique. 

C’est aussi à ce moment que nos cellules produisent l’hormone de croissance. Cette dernière est prépondérante dans la consolidation des os et des muscles. Il est donc important d’avoir une durée suffisante de sommeil profond et de qualité. C’est un enjeu majeur pour notre santé. 

#4. Le sommeil paradoxal

Dernière phase du cycle de sommeil, le sommeil paradoxal n’en est pas moins important. D’une durée d’environ 30 minutes, ce temps de sommeil profond permet au système nerveux de se régénérer.  Le sommeil paradoxal occupe la cinquième des phases du sommeil. 

La température corporelle baisse encore (pour atteindre son stade le plus bas de la nuit), et l’activité cardiaque augmente. À ce moment, notre cortex devient à nouveau actif. C’est le stade des rêves. Si notre corps peut subir une paralysie momentanée, nos yeux restent actifs (ils bougent même beaucoup pendant les rêves). La fin du sommeil paradoxal est marquée par un bref réveil. 

Jusqu’à -25% sur votre literie !
Semaine du sommeil Hypnia jusqu'à -25% sur les matelas dont -15% avec le code "[sc name="promo-hypnia-code"][/sc]"

Le sommeil profond : la durée

On se demande souvent quelle est la durée idéale du sommeil profond. On croit à tort qu’il faut minimum 3h de sommeil profond. Or si on consulte un médecin sur la question, il répondra qu’elle dure en moyenne 1h40 minutes. Et ce qu’une personne dorme beaucoup ou peu. Chaque stade dure environ plusieurs dizaines de minutes. Et les cycles se répètent quatre à six fois au cours de la nuit. 

Le stade de sommeil profond est très présent en début de nuit et jusqu’à quatre heures du matin. Ensuite l’organisme commence à amorcer le réveil.  La température corporelle augmente, la production de mélatonine stoppe.  C’est pour cela que l’expression « les heures de sommeil avant minuit comptent double » prend tout son sens. 

Malheureusement chaque dormeur ne bénéficie pas de la même qualité de sommeil profond. Que ce soit à cause du stress, de mauvaises habitudes de sommeil ou de troubles du sommeil. Une personne qui a peu dormi peut se réveiller en forme, alors qu’une qui a beaucoup dormi sera fatiguée. Plus que le temps de sommeil profond, c’est sa qualité qui est importante. 

Le sommeil profond : les bienfaits

1) Stade du sommeil le plus réparateur

Si vous avez mal dormi (insomnie, stress, somnolence), le sommeil profond de la nuit suivante vous aidera à récupérer.  Même si cela semble surprenant, le temps de sommeil nécessaire pour récupérer est inférieur à la durée perdue. Après une bonne nuit de sommeil, vous ne ressentirez plus de somnolence liée à votre insomnie de la veille. 

La raison est simple. La qualité et la durée du sommeil profond de la nuit suivant une insomnie sont meilleures. Et ce, afin de permettre à l’organisme de récupérer, et de « combler » le manque de sommeil. À condition bien sûr que l’insomnie ne soit pas régulière. En cas d’insomnie régulière, ou de somnolence fréquente, il est conseillé de consulter un médecin. Cela peut présenter un risque pour votre santé (état mental) et cacher d’autres troubles. 

2) Il est indispensable au bon fonctionnement du cerveau

Comme nous l’avons évoqué, pendant certaines phases le cortex cérébral reste actif. C’est le moment pendant lequel il récupère et assimile les différentes informations acquises dans la journée. C’est également au cours de ce stade que le cerveau stocke l’énergie dont il aura besoin pour le lendemain.  

C’est aussi pendant le sommeil que le cortex fait le grand ménage. Les toxines et déchets divers sont éliminés. On comprend donc mieux pourquoi un temps de sommeil profond de qualité est essentiel.

3) Le sommeil profond est bon pour la mémoire

Une durée suffisante de sommeil profond laisse le temps au cortex de faire son travail. Notamment de transférer les informations importantes dans la mémoire à long terme. Cette activité cérébrale nocturne porte le nom de mécanisme de consolidation. Outre le sommeil profond, le sommeil paradoxal joue également un rôle important dans cette activité. 

4) Le sommeil profond protège de certains troubles de santé

Au cours de cette phase, certaines fonctions de notre corps restent actives, notamment le système immunitaire. Un temps de sommeil profond pas trop long permet au métabolisme de ne pas se dérégler. Ainsi, nous sommes protégés de certains troubles chroniques, comme le diabète de type 2.  Pour le bien-être, et moins de stress, il est donc important de veiller à avoir un bon rythme de sommeil.  De plus, avoir un temps de sommeil profond suffisant permet d’éviter la somnolence en journée. 

5) Le sommeil profond bon pour la croissance des enfants

Comme nous l’avons mentionné lors du sommeil profond, l’hormone de croissance est sécrétée.  Mais les bienfaits de cette hormone de croissance ne concernent pas que les enfants. En effet, les adultes en tirent également profit. Elle aide à réparer les muscles, la peau et les os. Encore une fois, avoir un temps suffisant de sommeil profond par nuit est donc crucial pour le bon développement. Aussi bien chez les enfants que chez les adultes.  

FAQ – Sommeil profond

Dans quelle phase du sommeil rêve-t-on le plus ?

Après l’endormissement, il faut attendre la quatrième phase, le sommeil paradoxal, pour rêver. C’est pendant ce stade que peuvent apparaître certains troubles. Comme les terreurs nocturnes, le somnambulisme ou la somniloquie (parler en dormant). 

Pendant que nous rêvons, notre température interne est au plus bas. Au contraire, notre rythme cardiaque augmente. Même si nous ne faisons plus vraiment de mouvements, nos yeux restent en activité. C’est pour cela que lorsqu’une personne rêve, on voit souvent ses globes oculaires s’agiter sous ses paupières.

En quoi la mélatonine joue un rôle dans le sommeil ?

La mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, est le signal déclencheur du sommeil. En effet, lors de l’endormissement le cortex sécrète de la mélatonine. Ceci a pour but de nous faire comprendre qu’il est l’heure de se coucher. 

La sécrétion de la mélatonine suit le rythme de notre horloge interne, qui, elle, se base sur l’alternance jour/nuit. La qualité du sommeil se trouve parfois altérée à cause des écrans. La lumière bleue trompe le cortex. Il croit qu’il fait encore jour et donc il retarde sa sécrétion.

Comment augmenter le temps de sommeil profond ?

Le stress, des pathologies du sommeil ou autres peuvent influer sur le temps de sommeil profond et d’autres stades d’ailleurs. Et un temps de sommeil profond trop court provoque un risque de somnolence et de fatigue. Sur le long terme, cela peut mener à des pathologies plus graves. Voici les conseils d’un médecin pour augmenter le sommeil profond :

Bannir les écrans avant le coucher : La lumière bleue des écrans retarde l’endormissement et joue sur la qualité du sommeil. Notamment en réduisant le temps de sommeil profond.
Moins surveiller son sommeil : Il existe désormais de nombreuses applications pour suivre son rythme de sommeil. Au lieu d’être bénéfique, elles présentent un risque d’addiction et donc d’anxiété. 
Prendre un bain chaud : Prendre un bain chaud une heure ou deux avant de dormir peut aider à passer une meilleure nuit. Après le bain, la température corporelle baisse, envoyant un signal au cortex qu’il peut libérer la mélatonine.
Avoir une bonne alimentation : Avoir une bonne hygiène de vie est crucial pour un sommeil réparateur.  Consommer des fibres le soir peut faciliter l’endormissement. 
Réduire le stress : L’anxiété nous fait passer de mauvaises nuits. Avant de dormir, il est recommandé de prendre un temps calme. Vous pouvez lire, méditer ou faire un peu de yoga. Le but est d’être dans de bonnes conditions pour dormir. 
Prendre des compléments si besoin : Si rien de tout ça ne fonctionne, il existe des compléments à base de plante pour le sommeil profond. Attention, il est préférable de consulter un médecin avant la l’utilisation de plantes. 

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Fervente pratiquante du Yoga depuis 7 ans et adepte des techniques de méditation, le bien être comme le sommeil sont des sujets qui me passionnent. "Un esprit sain dans un corp sain" ca tient aussi à une bonne qualité de sommeil et là dessus je ne transiges pas ! J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans pour améliorer la qualité de votre sommeil tout comme votre confort !

🔥EMMA Sleep Week 🔥 Matelas & literie jusqu'à -40%

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite