Le sommier contribue à ⅓ du confort de votre sommeil. Par conséquent, c’est important de s’assurer de son état, et de le changer lorsqu’il dépassera sa date de péremption. Au même titre qu’un matelas, les signes de fatigue d’un sommier ne sont pas toujours facilement détectables. Nous avons quelques conseils qui vous aideront à mieux comprendre quand changer son sommier.
sommier-use-quand-changer

Savoir détecter un sommier usagé

Tout comme un matelas, le sommier possède une durée de vie entre 8 à 10 ansC’est une moyenne qui peut varier selon plusieurs critères : technologie du matelas, morphologie du dormeur, utilisation et qualité du sommier.

Repérer un sommier usé n’est pas toujours évident. Dormir sur un sommier usé depuis plusieurs mois / années peut être déterminant et responsable de vos douleurs, surtout si vous avez une santé fragile (dorsales, lombaires, cervicales, etc.).

Il existe un test simple et efficace qui vous permettra de déterminer l’état actuel de votre sommier. L’idée est simple, vous appuyez sur les parties du matelas les plus sollicitées (fesses & épaules), puis sur les parties moins stimulées (pieds et jambes). 

Si vous ressentez un écart de souplesse entre ces parties, on peut considérer que c’est le moment de changer son sommier. Le sommier doit vous aider à avoir le même niveau de soutien sur toute la surface de couchage.

Faut-il changer son sommier et son matelas en même temps ?

Vous êtes nombreux à vous poser la question : est-il important de changer son sommier et son matelas au même moment ? Notre réponse est oui. On vous explique pourquoi. Le sommier contribue à ⅓ du confort de couchage. Pour quelles raisons ? Il est responsable de l’aération du matelas et de son amortissement (= son niveau de soutien).

Il faut savoir qu’un sommier usé accélère la vitesse de dégradation d’un matelas. Donc si vous achetez un nouveau matelas, sans changer de sommier, vous risquez de voir votre matelas perdre de son soutien très rapidement.

Même si votre sommier n’est pas complètement usé, nous vous conseillons de changer sommier et matelas, au même moment. Vous avez dû remarquer à quel point les nouvelles technologies évoluent vite (cf. les matelas hybrides ou matelas en latex naturel).

Après 8 à 10 années de loyaux services, votre sommier se retrouvera un peu obsolète. Inadapté aux technologies actuelles. Quelles sont les conséquences ? Votre matelas ne sera pas au maximum de ses capacités, et alors de son niveau de confort.

Le bon sommier avec le bon matelas : un combo gagnant

Quand vous changez votre sommier, pensez à l’adapter avec le bon matelas pour obtenir un combo gagnant. Tous les sommiers ne sont pas compatibles avec tous les types de matelas. Si vous choisissez les bonnes alliances, vous obtiendrez un niveau de confort optimal pour de meilleures nuits. Plus confortables et réparatrices.

Le sommier à lattes est compatible avec toutes les technologies de matelas pour un soutien ferme.

Le sommier tapissier (lattes ou ressorts) est compatible avec les matelas à ressorts, mousse ou latex. On vous présente les meilleurs sommiers tapissier ici.

Le sommier à ressorts est compatible avec un matelas à ressorts pour un soutien souple ce qui est fortement déconseillé, si vous êtes sensibles aux douleurs dorsales (voir les matelas spécifiques au mal de dos).

Le sommier de relaxation est compatible avec les matelas viscoélastiques ou en latex. Une solution idéale pour les personnes sensibles aux douleurs. Vous pourrez aussi y installer des matelas d’hôtel dans certains cas mais attention à l'épaisseur.