Rédigé par : Lili Liu

Punaise de lit : tout savoir

Vous vous réveillez depuis quelques nuits avec des traces de piqûres mais vous ne trouvez pas de moustiques dans la maison ? Les tâches sur la peau sont étrangement regroupées ? Ces petits symptômes doivent vous alerter : votre literie ou votre canapé sont peut-être infestés par des punaises de lit.

Minuscule et discret, ce petit parasite nocturne se nourrit de sang humain. Il niche dans les moindre interstices et il faut parfois du temps pour repérer sa présence.

Heureusement, des solutions simples existent pour assainir votre chambre à coucher et retrouver un sommeil sans piqûres.

Comment savoir qu’on est victimes d’une infestation de punaises de lit, comment arrivent elles dans une maison, comment s’en débarrasser ?… On vous explique tout dans ce guide complet.

Qu’est-ce qu’une punaise de lit

Punaiss de lit

La punaise de lit (ou puce de lit) est un insecte parasite nocturne qui se nourrit de sang humain. Son nom scientifique est Climex Lectularius.

À peine plus grosse qu’une tête d’épingle (environ 5 mm), la punaise de lit adulte se réfugie dans les endroits chauds et secs avec une préférence pour les vêtements, les canapés et les literies, d’où son nom.

Son apparence rappelle celle d’une tique. Son corps est brun et aplati, rayé de bandes noires. La punaise grossit légèrement après s’être nourrie, sa couleur prend alors une teinte rouge sombre.

Il faut 5 semaines environ pour que les punaises de lit passent du stade de larves à l’état adulte. Leur taux de reproduction est très important : la femelle pond entre 5 et 8 œufs par jour, parfois plus.

Contrairement aux puces, la punaise de lit ne peut pas sauter, c’est un insecte rampant qui profite de la position de repos de sa cible pour se nourrir.

Comment reconnaître les punaises de lit ?

Avant de pouvoir se protéger d’une infestation parasitaire, il est important de reconnaître le coupable. Voici quelques éléments qui vous permettront de faire la distinction entre une punaise de lit et un autre parasite :

#1. À quoi ressemble une punaise de lit ?

La punaise de lit est un insecte dépourvu d’ailes. Petite, elle est cependant visible à l’œil nu, sa taille est celle d’un pépin de pomme. La couleur d’une punaise est d’un brun clair strié de noir. Une fois gorgées de sang, elles grossissent et leur carapace prend une couleur rouge.

Les punaises se déplacent sans pouvoir sauter ou voler. Elles peuvent être aussi rapides que les fourmis. Contrairement aux acariens, beaucoup plus petits, elles ne restent pas en permanence dans les fibres d’un vêtement ou d’un matelas, mais se cachent dans les endroits sombres au lever du jour.

Au cours de son développement, la puce de lit passe par 6 stades de croissance, de l’œuf jusqu’à la taille adulte. À chaque stade, une mue est abandonnée : c’est un des indices de la présence d’une punaise de lit dans un logement.

#2. Comment savoir si on a des punaises de lit ?

Ce qui rend la punaise de lit si compliquée à éradiquer, c’est qu’elle sait se faire très discrète. Sa morsure n’est pas douloureuse, elle se déplace de nuit, et les traces de ses piqûres peuvent se confondre avec d’autres insectes parasites.

Il existe pourtant quelques moyens infaillibles pour les détecter. Les traces les plus communes sont de petits excréments noirs dans les creux du lit ou du matelas. On peut aussi retrouver des cadavres de punaises ou des débris de mues. De petites tâches de sang sur les draps, preuve de leur morsure, sont une autre preuve de leur présence.

Le plus souvent cependant, l’alerte est donnée par les traces de piqûres qu’elles laissent sur la peau : ’est toujours le premier indice qui permet de s’inquiéter d’une infestation de punaises de lit.

#3. Où se cachent les punaises de lit  ?

La détection des punaises de lit est difficile car elles ne se contentent pas d’un seul type d’habitation. On peut retrouver ces insectes dans tous les intérieurs : logement individuel, immeubles, hôtels et même avions ou voitures. Leur cycle de vie est nocturne, mais en cas d’infestation importante on peut aussi les voir se déplacer dans la journée.

Quand elles se sont installées dans une maison, les puces de lit pondent souvent leurs œufs dans les recoins de la literie : coussin, sommier, matelas, tête de lit… En temps normal, on peut retrouver des nids dans des endroits creux et secs : plinthes, prises électriques, meubles, fissures…

La punaise de lit est un insecte très à l’aise dans les fibres et il n’est pas rare de repérer leur présence dans un dressing ou un vieux tapis. Il est recommandé de faire particulièrement attention aux meubles d’occasion comme les canapés ou les fauteuils en tissu.

#4. À quoi ressemblent les œufs de punaises de lit ?

Les femelles punaises pondent un grand nombre d’œufs qui peut permettre d’identifier cet insecte avec certitude. Ces œufs sont petits, moins de 0.5 mm, ovales, et se présentent en petites grappes denses. Leur couleur est blanche ou jaunâtre. On retrouve généralement ces  œufs dans de petits creux, des fentes ou des fissures.

Une des caractéristiques principales des œufs de punaise, c’est qu’ils sont recouverts d’un mucus collant. C’est pour cette raison qu’on les retrouve souvent sous forme de grappes ou de paquets, et que la femelle peut les dissimuler dans des endroits difficiles d’accès.

En règle générale, l’éclosion se fait en 10 à 14 jours, mais des œufs oubliés peuvent encore éclore un an après la ponte.

#5. Qu’est ce qui cause les punaises de lit ?

C’est la présence humaine qui attire les punaises de lit : le sang humain est la  nourriture principale de ce parasite. Pour se repérer, la puce de lit peut détecter la chaleur d’un corps humain et le monoxyde de carbone émis par la respiration pendant le sommeil.

Contrairement aux idées reçues, même si l’hygiène fait partie des causes aggravantes, ce n’est pas la raison principale de la présence des puces de lit. Il est donc possible de souffrir d’une infestation même dans une maison bien entretenue.

Si les puces de lit sont incapables de se déplacer autrement qu’en marchant, elles peuvent voyager en s’agrippant à n’importe quelle fibre. Vous pouvez donc sans le savoir ramener des punaises de lit dans votre logement en recevant des invités, en achetant un sofa ou un fauteuil d’occasion, ou même en prenant le bus ou l’avion.

On remarque beaucoup plus de problèmes d’infestation après les retours de vacances.

À quoi ressemble une piqûre de punaise de lit ?

Punaises de lit 3

La piqûre de punaise se distingue par une groupe serré de trois ou quatres tâches rouges sur la peau. Contrairement au moustique, la puce de lit vit au contact du dormeur, et plusieurs d’entre elles peuvent mordre le dormeur à des endroits proches. Les piqûres sont généralement localisées sur les bras, les jambes et le dos mais en cas d’infestation importante, elles peuvent se retrouver partout sur le corps.

La morsure de la punaise de lit est indolore mais une démangeaison peut apparaître au bout de quelques minutes. Tout le monde ne réagit pas de la même manière à la morsure :

  • Les plus chanceux sont complètement insensibles à la piqûre. Elle ne laisse pratiquement pas de trace et aucune sensation de gêne. En revanche, il est plus difficile de découvrir la présence de ces parasites dans la maison.
  • Pour la plupart des dormeurs, la morsure de la punaise de lit ressemble à celle d’un moustique : la tâche démange, puis disparaît au bout de quelques jours sans laisser de trace.
  • Pour d’autres personnes enfin, une réaction allergique cutanée peut se déclencher. Il devient impossible d’ignorer la piqûre : la peau se gonfle, et des boursouflures douloureuses apparaissent à l’endroit de la morsure. La démangeaison est aussi beaucoup plus insistante.

Comment éradiquer les punaises de lit ?

Pour se débarrasser des punaises de lit efficacement, il est important de passer par deux phases distinctes : un nettoyage complet de tous les endroits susceptibles d’accueillir le nid et une désinsectisation pour terminer l’éradication. 

#1. Première phase : nettoyage des locaux

Avant de commencer la lutte chimique et la désinsectisation, il faut nettoyer tous les endroits possibles où les punaises peuvent se cacher. Cela évitera qu’elles puissent se répandre à nouveau et refaire des nids.

  1. Commencez tout d’abord par nettoyer vos vêtements, linge de lit et linge de maison à la machine. Pour être sûrs de tuer les punaises de lit, choisissez un cycle à plus de 55°.
  2. Utilisez un aspirateur à bec étroit pour faire disparaître les insectes, les œufs et les déchets. Une fois terminé, videz immédiatement le contenu du bac à poussière dans un sac qui devra être fermé et jeté dans une poubelle extérieure. Pensez à nettoyer correctement le tuyau d’aspirateur et vérifier qu’il ne reste plus aucune trace de punaise dans le bac.
  3. Si vous possédez un nettoyeur vapeur, c’est l’appareil idéal pour détruire les punaises de lit, quel que soit leur stade de développement : la vapeur à 120° ne laisse aucune chance à ces insectes. Insistez sur les meubles de literie, le sommier et les recoins près du lit. Les nettoyeurs vapeur sont également disponibles à la location.

Note : Pour que le traitement contre les punaises de lit soit le plus efficace possible, il faut éviter de disperser les insectes : ne jetez pas votre matelas, votre fauteuil ou vos vêtements infestés dans la rue. Si ces objets sont touchés ou récupérés, les insectes auraient une chance de contaminer les voisins et de revenir peu après dans votre logement.

#2. Deuxième phase : la désinsectisation

Une fois le nettoyage terminé, il faut se débarrasser des punaises de lit jusqu’à la dernière. Une désinsectisation adaptée doit être utilisée. Il existe plus d’un produit sur le marché pour détruire les insectes rampants, mais ils sont rarement très efficaces sur des parasites de petite taille.

Si vous essayez de régler le problème par vous même, prenez garde à vous protéger avant d’appliquer le produit insecticide. Insistez sur les lattes, les creux et les fentes (même du papier peint).

Dans le cas d’une infestation par des punaises de lit, il est généralement conseillé de faire appel à un professionnel. Il existe des compagnies spécialisées dans la lutte antiparasitaire mais il est possible également de contacter le service d’hygiène de sa mairie, surtout s’il s’agit d’un immeuble ou d’un bâtiment public.

Le problème des punaises de lit ne doit pas être pris à la légère. Si l’insecte en lui-même ne représente pas un danger pour l’homme, il peut être vecteur de maladies, ou de réactions allergiques importantes.

Heureusement, contre les punaises de lit, le traitement insecticide est très efficace. Dans les années 40 on pensait même que les punaises de lit avaient complètement disparu en Europe. Le développement des voyages a hélas inversé cette tendance, et on constate même une recrudescence des cas depuis les années 90.

Les astuces naturelles de la rédaction pour traiter les punaises de lit

Pour ceux et celles qui sont réticents à utiliser des produits chimiques trop lourds à la maison, voilà quelques astuces simples et naturelles pour en finir avec les punaises de lit :

#1. Nettoyage complet !

Comme pour la méthode traditionnelle, on commence avant tout par un nettoyage à haute température de toutes les fibres du logement : couvertures, oreillers, draps, housses, vêtements…

Les punaises de lit n’aiment pas le froid : si vous avez des linges qui ne tiennent pas les hautes températures, placez lès dans le congélateur pendant quelques jours pour tuer les insectes. Quand vous sortirez votre linge, ne le secouez pas : brossez-le pour éliminer les éventuelles traces de parasite et nettoyez-le ensuite dans un son cycle habituel.

Bien sûr, le nettoyeur vapeur garde ici toute son utilité ! Avec sa facilité d’épandage, la vapeur détruit les puces et les œufs avec une grande efficacité.

#2. Traitement aux huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont particulièrement efficaces contre les parasites nuisibles, pour faire votre mélange personnel, suivez la recette suivante :

4 tasses d’eau / 2 cuillères d’huile de neem / Huiles essentielles (25 gouttes de chaque) : Citronnelle, menthe poivrée, lavande et clous de girofle. Versez le mélange obtenu dans un vaporisateur et traitez votre literie et vos placards en insistant sur les coins et les angles.

#3. Traitement des fissures

Les punaises de lit se cachent dans les fissures de meubles et de murs de la maison. Utilisez de la vaseline ou de la pâte à bois pour colmater ces trous. Pour empêcher les insectes de grimper sur le matelas, il suffit de reculer celui-ci pour qu’il ne touche pas le mur.

#4. Protégez votre literie

Avant tout départ pour de longues périodes, vous pouvez protéger votre literie et sofa préférés avec une housse hermétique propre. Si vous revenez de vacances, ne posez pas vos valises sur votre matelas pour les ranger ! Beaucoup d’infections parasitaires transitent par les hôtels et les moyens de transport, alors dès votre arrivée à la maison, prévoyez un nettoyage complet !

#5. Le traitement à la terre de Diatomée

Encore mal connue du grand public, la terre de Diatomée est un insecticide naturel en poudre très efficace. Quand vous aurez mis votre linge de lit en machine, profitez en pour saupoudrer le sommier, les meubles et les angles du mur. Une fois encore, insistez sur les creux pour une parfaite désinsectisation.

La poudre de Diatomée remplira facilement les trous et signera la fin de vos problèmes d’infestation parasitaire.

FAQ – punaise de lit

Voici quelques réponses rapides au problème des punaises de lit :

Comment savoir si l’on a des punaises de lit ?

Le plus souvent, ce sont ces piqûres en série, 3 ou 4, qui donnent l’alerte. Pour être sûr d’avoir affaire à des punaises de lit, il faut cependant faire un peu plus de recherche.

Cachées dans les creux et les recoins, on trouve toujours des nids près du lit, c’est là que les puces de lit trouvent leur nourriture : le sang du dormeur.

Inspectez sous les plinthes, dans les fentes du sommier, dans les fissures du papier peint… si vous trouvez de minuscules déjections noires ou des débris de carapace (mue) c’est sans doute un signe d’infestation.

Qu’est-ce qui attire le plus les punaises de lit ?

Ce qui attire le plus les punaises de lit c’est la nourriture, tout simplement : à savoir vous.

La punaise de lit est capable de percevoir le souffle nocturne d’un dormeur, et tente de rapprocher son nid de sa source d’alimentation. C’est pour cette raison qu’on les trouve souvent dans les canapés ou les literies.

Une enquête du journal of Medical Entomology aurait également découvert que les parasites sont plus attirées par certaines couleurs, à savoir le noir et le rouge. Mais inutile de changer tout de suite la couleur des murs : pour se protéger des puces de lit, il suffit d’être vigilant et de ne pas hésiter à agir à la moindre trace d’infestation.

Comment arrivent les punaises de lit dans une maison ?

Comme nous l’avons dit, les punaises de lit n’ont pas la capacité de voler ou de faire de longs trajets. Quand un logement sain a soudain des problèmes d’infestation, c’est que quelqu’un a amené les puces de lit à l’intérieur.

De nos jours, c’est le plus souvent au cours d’un voyage que l’on ramène ces parasites. Dès que l’on met les pieds sur la moquette d’un hôtel, les puces de lit se collent aux vêtements ou aux bagages. Que ce soit à Paris ou dans un pays tropical, même les établissements de luxe ne sont pas épargnés. Pour prévenir toute désinsectisation à l’avenir, il est donc recommandé de se livrer à une petite inspection des lieux dès son arrivée dans la chambre d’hôtel.

4/5 - (69 votes)
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Fervente pratiquante du Yoga depuis 7 ans et adepte des techniques de méditation, le bien être comme le sommeil sont des sujets qui me passionnent. "Un esprit sain dans un corp sain" ca tient aussi à une bonne qualité de sommeil et là dessus je ne transiges pas ! J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans pour améliorer la qualité de votre sommeil tout comme votre confort !