Rédigé par : aida
Dernière mise à jour :

Pleine lune et sommeil : études et effets sur l’endormissement

Qui n’a pas entendu dire que pleine lune et sommeil ne faisaient pas forcément bon ménage ? En France, du côté de l’océan atlantique, nous savons bien que la Lune n’est pas sans influence. Elle intervient sur le phénomène des marées. Depuis quelques années, la science s’est penchée sur les effets de la pleine lune sur le sommeil des humains. Plusieurs études ont fait l’objet d’articles parus dans des revues scientifiques. Néanmoins, les causes exactes qui viennent perturber nos nuits pendant la phase de pleine lune ne sont pas encore totalement élucidées. 

Si vous faites partie des dormeurs plutôt sensibles à la pleine lune, voici quelques conseils pour améliorer votre sommeil en période de pleine lune. Explications.

Pleine lune et sommeil : que dit la science ?

Pleine lune

1) Des croyances ancestrales…

Il existe de nombreuses croyances populaires liées à la Lune et en particulier aux nuits de pleine lune. Ces histoires se transmettent de génération en génération. Parmi les légendes qui circulent, les plus courantes seraient :

  • que la pleine lune aurait un impact négatif sur la qualité du sommeil ;
  • qu’il y aurait une augmentation des naissances ces nuits-là ;
  • que les animaux seraient plus agressifs ;
  • que la criminalité augmenterait les soirs où le disque lunaire est plein. 

Néanmoins, seule la première est fondée sur le plan scientifique. 

2) … aux résultats d’études scientifiques

En effet, plusieurs études ont examiné les effets de la pleine lune sur le sommeil. Une analyse menée par des chercheurs de l’université de Bâle a été publiée en 2013 dans la revue Current Biology. Elle a montré que le cycle lunaire avait une incidence sur le sommeil

Pendant cette recherche, l’activité électrique du cerveau, les cycles et la qualité du sommeil, ainsi que la sécrétion de mélatonine et de cortisol (respectivement hormones du sommeil et du stress) ont été mesurées. Les volontaires n’étaient pas au courant du sujet précis de l’étude afin d’éviter tout biais cognitif. Les résultats montrent que 0 à 4 jours avant ou après la pleine lune, les personnes ont mis en moyenne 5 minutes supplémentaires pour s’endormir. La durée totale de leur sommeil a diminué d’une vingtaine de minutes. Le sommeil profond, dit récupérateur, a vu sa durée chuter de 30%. Les modifications lunaires ont donc impacté la qualité du sommeil en initiant notamment une réduction du taux de mélatonine

En 2022, une seconde étude parue dans la revue Science Advances a corroboré ces résultats. Le sommeil de 464 lycéens vivant en milieu urbain et 98 habitants de tribus indigènes n’ayant pas accès à l’électricité a pu être analysé grâce à l’actimétrie. Les nuits précédant la pleine lune, un endormissement plus tardif et des nuits raccourcies ont été relevés. Les chercheurs ont associé ces modifications, en partie au clair de lune, qui régulait l’activité nocturne de nos ancêtres. Mais ce ne serait pas la cause la plus significative de l’effet de la pleine lune sur nos cycles de sommeil.  

Pleine lune et sommeil : le rôle de la lumière

Même si c’est une des croyances fortes en lien avec la pleine lune, la luminosité particulière de ces nuits-là ne jouerait pas un si grand rôle de nos jours. Les chercheurs se sont penchés sur cette luminosité lunaire, plus importante ces nuits-là. Ils ont voulu savoir si c’est elle qui nuisait à la qualité de notre sommeil lors de ces périodes. 

Dans les faits, la luminosité lors d’une pleine lune bien dégagée est finalement très faible par rapport à la lumière du jour. Elle correspond à moins de 10% de la luminosité du soleil. Dans le même temps, la lumière artificielle à laquelle nous sommes exposés tous les soirs, et pas seulement ceux de pleine lune, est bien supérieure. Par ailleurs, les études scientifiques sur les effets de la pleine lune sur le sommeil l’ont montré : les modifications du sommeil ont lieu même au cours de nuits nuageuses de pleine lune. 

Pleine lune et sommeil

Les chercheurs ont donc émis l’hypothèse que l’organisme de nos ancêtres s’était peut-être adapté à ce rythme lunaire pour profiter d’une source naturelle de lumière en soirée. En phase ascendante, la lune se positionne haut dans le ciel, après le coucher du soleil. Elle prolonge une certaine luminosité pendant plusieurs soirées consécutives. Nos ancêtres en profitaient et décalaient leur heure d’endormissement. Et nous aurions encore ce rythme inscrit en nous. 


Néanmoins, la lumière solaire réfléchie par notre satellite est loin d’être suffisamment signifiante pour expliquer à elle seule une insomnie en période de pleine lune. D’autres mécanismes entrent sans aucun doute en jeu.

Pleine lune et sommeil : un impact sur le niveau mélatonine ?

L’étude de 2013 menée par les chercheurs suisses visait à analyser précisément l’impact de la pleine lune sur le sommeil. Elle a permis de démontrer que le taux de mélatonine était effectivement réduit au cours de cette période, alors qu’il augmentait pendant la nouvelle lune. Des résultats similaires ont d’ailleurs pu être relevés auprès de certains animaux, comme des oiseaux des îles Galápagos, les fous de Nazca. 

La mélatonine est une hormone sécrétée par l’épiphyse, une glande de notre cerveau. Elle est en lien direct avec l’horloge interne de notre organisme, horloge située dans une partie de notre hypothalamus. Cette zone est stimulée par la lumière perçue par notre rétine. Ainsi, informée que la lumière baisse, cette horloge envoie un signal à notre cerveau. Ce dernier informe alors notre corps, qu’il est l’heure de s’adapter à la nuit à venir. 

Inversement, si de la lumière est perçue, c’est le signal de l’éveil qui est envoyé. Ce ne serait donc pas directement la Lune qui jouerait les trublions sur notre taux de mélatonine. Ce serait plutôt la lumière solaire qu’elle réfléchit intensément lorsqu’elle est pleine. D’autres hypothèses penchent pour l’influence de la variation du champ électromagnétique de la Lune sur la Terre. À ce jour, seul le constat que le taux de mélatonine est effectivement plus bas en période de pleine lune peut être fait. Le mécanisme exact à l’origine de ce phénomène n’est pas encore connu. 

Comment préserver son sommeil lors d’une pleine lune ? Nos conseils

1) Pratiquez la méditation

Pour faciliter votre endormissement en période de pleine lune, vous pouvez adopter la méditation. Cette technique facilite la détente et la relaxation. Elle chasse le stress de la journée. Cette pratique aide le corps et l’esprit à se relâcher. Différentes méthodes existent pour l’appliquer :

  • se laisser guider par la voix d’une personne en écoutant un audio ;
  • suivre la proposition du professeur de yoga pendant une séance ;
  • écouter une musique zen ;
  • etc.

Les débuts en méditation peuvent être déroutants : toutes nos pensées s’entrechoquent dans notre cerveau alors qu’on est censé faire le « vide ». C’est une pratique qui demande parfois, pour certains, un peu plus d’entraînement pour en apprécier les bienfaits. 

2) Testez la phytothérapie

Recourir aux plantes pour améliorer la qualité de son sommeil, notamment pendant la pleine lune est une solution. Elle peut d’ailleurs compléter la pratique de la méditation. En matière de plantes, la valériane possède des propriétés sédatives qui font d’elle un tranquillisant naturel. Vous pouvez la consommer en tisane ou de façon plus concentrée, en gélule. Dans cette formulation, elle est souvent associée à d’autres plantes connues pour leurs bienfaits sur le sommeil, comme la camomille, la passiflore et la verveine. On peut retrouver de telles compositions dans les tisanes du soir, préconisées pour le sommeil. Accompagnez cette phytothérapie de toutes les recommandations liées au sommeil, comme : 

  • une activité physique en journée ;
  • un dîner léger ;
  • la suppression des écrans ;
  • une activité calme, etc.

Vous mettez encore plus de chances de votre côté pour passer une bonne nuit ! Même avec la pleine lune !

3) Choisissez une bonne literie

Qu’il s’agisse de contrer les effets de la pleine lune ou pas, optez pour une bonne literie. Composez votre lit avec un bon matelas, un bon sommier et une parure de draps en coton ou lin. Ne pas lésiner sur la qualité de son matelas, c’est investir sur sa santé. C’est réunir de bonnes conditions pour avoir :

  • un sommeil réparateur ;
  • un corps en pleine forme au réveil.  

Avec un matelas et un sommier haut de gamme, vous limiterez vos maux de dos. Choisissez un matelas qui soutient fermement, mais reste moelleux à l’accueil. Les mousses qui composent votre matelas et sa respirabilité sont primordiales pour diminuer la transpiration nocturne et les allergies. 

FAQ – Pleine lune et sommeil

Quel est l’impact de la pleine lune sur le sommeil des enfants ?

Certains prétendent que les enfants manifestent plus d’activités lors des périodes de pleine lune. Des chercheurs ont voulu en avoir le cœur net. Grâce à la méthode de l’actimétrie, ils ont enregistré l’activité et le sommeil de 5812 enfants, âgés de 9 à 11 ans, dans 12 pays différents. 

Les résultats, parus dans Frontiers in Pediatrics ont montré qu’il n’y avait aucune modification de l’activité des enfants, qu’il s’agisse de la pleine lune, nouvelle lune ou demi-lune. Ils ont juste relevé un sommeil environ 5 minutes plus court en période de pleine lune. 

Cette modification est trop minime pour en tirer une conclusion formelle. Si la luminosité lunaire peut être en jeu, elle est aujourd’hui difficile à analyser en tant que telle, vu la quantité de lumière artificielle à laquelle sont exposés les enfants dans nos sociétés actuelles.

Qui est sensible à la pleine lune ?

Une personne luno-sensible verra certains faits exacerbés en période de pleine lune, généralement quelques jours avant et/ou après. Ainsi, ces personnes voient leur sommeil plus agité qu’à l’accoutumée, avec parfois des insomnies d’endormissement ou en pleine nuit. Certaines femmes éprouvent des règles plus douloureuses. Certaines personnes témoignent d’une libido accrue quand d’autres ont des troubles de l’humeur : irritations, fatigue, et déprime

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur aida

🔥Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec MATELAS10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite