Rédigé par : Lili Liu
Dernière mise à jour :

Manque de sommeil et prise de poids (2024)

Il est vrai qu’un manque de sommeil a des conséquences néfastes sur la santé, mais qu’en est-il de notre corps ? Un mauvais sommeil entraîne-t-il une prise de poids ? Comment cela fonctionne ? C’est ce que nous allons voir dans cet article sur le manque de sommeil et la prise de poids.

Manque de sommeil et prise de poids : comment ça fonctionne ?

Dérèglement des hormones

Un mauvais sommeil entraîne le dérèglement de plusieurs hormones. Notamment l’hormone de la faim et celle de la satiété. Selon une étude, un manque de sommeil provoque une augmentation de la ghréline, qui est l’hormone qui provoque la faim. De même, la recherche a montré une baisse de la leptine, l’hormone qui coupe la sensation de faim

De plus, le manque de sommeil provoque une hausse du taux de cortisol. Pour rappel, le cortisol est l’hormone du stress. Or, on le sait, l’anxiété a tendance à augmenter notre appétit, notamment l’envie de sucre.  Une étude réalisée en 2017 s’est intéressée à cela. Elle montre qu’un individu qui manque de sommeil consomme 400 calories de plus qu’un individu qui a bien dormi. 

Consommation d’aliments pour altérer la fatigue

Le lien entre manque de sommeil et prise de poids intéresse beaucoup la science. Dans une autre recherche, il a été démontré que les personnes en manque de sommeil tendent à consommer des aliments riches en gras. Ceci s’explique par le fait que manger entraîne la sécrétion d’orexine.

Il s’agit de l’hormone qui diminue la fatigue. L’orexine entre souvent en jeu dans des comportements alimentaires orientés sur la recherche de récompenses. Cela signifie que la personne ne va pas se restaurer par faim, mais pour combler un besoin (émotionnel ou psychologique).  Cela pousserait donc les personnes à consommer plus d’aliments caloriques

A voir : Alimentation et sommeil

Moins on dort, plus on mange

Plus la durée du sommeil diminue, plus cela laisse du temps pour manger. Et cela augmente la possibilité de grignoter, surtout la nuit.  Les personnes qui se réveillent souvent les nuits déclarent souvent avoir des fringales nocturnes. Dans ces cas, elles ont tendance à consommer de la nourriture riche en calories (chocolats, gâteaux…). Et ce, plusieurs fois par nuit.  Une insomnie peut provoquer du stress, ce qui augmente encore plus les possibilités de grignotage. Pour passer le temps, ne pas penser à ce qui est angoissant, un individu cherchera du réconfort dans la nourriture. 

De même face à la fatigue, nous sommes tentés de consommer des aliments riches et sucrés. Ces mauvaises habitudes nocturnes provoquent un dérèglement du rythme alimentaire, et un risque d’obésité.  Selon une étude québécoise, un manque de sommeil triple le risque d’obésité. Cette hausse est presque similaire à celle due à l’absence de pratique sportive et la consommation d’aliments riches en gras. 

manque de sommeil

La fatigue, peu compatible avec le sport

Après une mauvaise nuit de sommeil, la fatigue peut nous empêcher de pratiquer du sport. Il pourrait donc exister un lien de cause à effet entre le manque de sommeil et la hausse de la sédentarité. Or, la sédentarité est une des premières causes de surpoids. 

C’est un peu un cercle vicieux, plus on est fatigué, plus on mange et moins on fait de sport. Or pour maigrir notre organisme doit brûler des graisses via une pratique sportive. Mais le manque de sommeil nous pousse à la sédentarité.

Diminution du taux de sucre dans le sang

Rester éveillé plus longtemps provoque une baisse de la glycémie. Cette diminution entraîne une libération de ghréline. Comme nous l’avons évoqué, c’est l’hormone responsable du déclenchement de la faim. Plus la durée d’éveil s’allonge, plus nous aurons le sentiment d’avoir faim. Dans ces cas-là, nous sommes souvent tentés par de la nourriture calorique.

Manque de sommeil et prise de poids : les termes à connaître

Ghréline

Elle secrète, et produite, par notre organisme, plus particulièrement l’estomac. C’est l’unique hormone de notre métabolisme qui régule la faim physiologique. Cela signifie qu’elle stimule l’appétit, et diminue la sensation de satiété. 

La sécrétion de ghréline augmente lorsque nous nous affaiblissons, et que nous cherchons à avoir plus d’énergie. C’est pour cela qu’un manque de sommeil provoque l’augmentation de cette hormone dans notre métabolisme. 

Leptine

Elle est sécrétée dans les tissus adipeux de notre corps. La leptine est l’hormone de la satiété. Elle diminue la faim, et freine l’appétit. 

La sécrétion de la leptine se fait généralement lorsque l’organisme considère qu’il a assez d’énergie. Notre métabolisme envoie un signal de satiété, pour que nous arrêtions de manger. Or, lors d’un manque de sommeil, notre corps produit moins de leptines. Nous avons donc une perte de la sensation de satiété, et donc nous mangeons plus.  Les personnes souffrant d’obésité ont souvent une sensibilité faible à la leptine.

Orexine

Aussi appelée hypocrétine, l’orexine joue un rôle dans le sommeil et l’appétit. Des travaux réalisés sur des souris montrent qu’elles ne prennent pas de kilos, même avec une alimentation riche. Ceci est vrai lorsqu’elles présentent un fort taux d’orexine

L’orexine augmente la sensibilité à la leptine. Des personnes avec un fort taux d’orexine sont donc rassasiées plus rapidement. Chez les souris, il a été montré que celles avec un fort taux d’orexine avaient un métabolisme augmenté. De plus, elles brûlaient les graisses 20 fois plus rapidement.  

Selon les chercheurs, réussir à provoquer une hausse de l’activité de l’orexine pourrait aider dans le traitement de l’obésité.

Cortisol

Une insomnie provoque du stress. En retour, le stress augmente le taux de cortisol dans le corps.  Cela entraîne notamment une hausse de la masse corporelle, donc des kilos en plus. Le cortisol augmente la sensation d’appétit et l’envie de sucré.  De plus, le cortisol favorise le stockage des graisses au niveau abdominal.

FAQ – manque de sommeil et prise de poids

Est-ce que l’apnée du sommeil fait grossir ?

L’apnée du sommeil et la prise de poids sont liées. Ce phénomène provoque une hausse de la ghréline, de l’insuline et du cortisol. Et diminue la sécrétion de leptine. Tout ceci combiné provoque du stress, une augmentation de la sensation de faim, et une diminution de la satiété.  Pour éviter la prise de poids liée à l’apnée du sommeil, demandez les conseils d’un professionnel de santé

Bien dormir fait-il maigrir ?

Selon une étude, le fait de dormir suffisamment (7 à 9h pour un adulte) facilite la perte de poids. Or, bien évidemment, le sommeil seul ne suffit pas. Cela doit être associé à une bonne hygiène de vie. C’est-à-dire une bonne alimentation, et la pratique régulière d’une activité physique. Mais il est vrai qu’un sommeil de qualité, d’une durée suffisante, est un bon allié pour maigrir. 

Comment améliorer la qualité de son sommeil ?

Bien dormir est essentiel à la santé du corps et de l’esprit. Voici quelques conseils :
·         Se coucher à des horaires réguliers
·         Se coucher dès les premiers signes de fatigue
·         Passer quelques minutes calmes avant de se coucher (lecture, méditation…)
·         Pratiquer une activité physique régulière
·         Dormir dans une chambre fraîche et sombre
·         Une alimentation équilibrée
·         Pas d’excitants avant le coucher (alcool, tabac…)

Les somnifères font-ils grossir ?

Certains somnifères ont comme effet secondaire d’augmenter l’appétit, et donc peuvent faire grossir. Pour un problème de manque de sommeil et prise de poids, demandez conseils à un professionnel de santé. Les médicaments ne sont pas toujours la solution la mieux adaptée

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Rédactrice spécialisée dans la literie et le sommeil depuis des années, je teste et compare pour vous les meilleurs matelas et accessoires de literie. J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans.

🔥Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec MATELAS10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite