Rédigé par : ahlem
Dernière mise à jour :

Dormir avec la clim : risques, conseils et FAQ

Dormir avec la clim peut offrir un confort supplémentaire en été, surtout en période caniculaire. Néanmoins, il est important de comprendre les risques potentiels associés à un tel usage. Une climatisation est un appareil qui permet de contrôler et maintenir la température dans une pièce, un bâtiment ou l’habitacle d’un moyen de transport. Elle permet de réduire l’humidité des locaux et assainit l’air grâce à sa filtration. Elle transforme ainsi un air chaud et humide, en air plus frais et plus sec. 

Dans cet article, découvrez les inconvénients liés à l’utilisation d’un climatiseur pour dormir et les conseils pour en faire un bon usage. Nous vous donnons également quelques pistes pour prendre des décisions éclairées en matière de climatisation.

Quels sont les risques de dormir avec la clim ?

dormir avec la clim

Dormir avec la clim peut être agréable, si elle est bien réglée et entretenue. Mais ce n’est pas sans risque pour la santé. Cela peut même se révéler être inconfortable en venant perturber notre sommeil, surtout si on laisse tourner la clim toute la nuit.

1. Rhumes et infections

Dormir dans un environnement climatisé peut vous rendre plus sensible aux rhumes et aux infections. Le système de climatisation, bien que purifiant l’air soufflé dans la pièce en le filtrant, peut contribuer à la prolifération de bactéries pathogènes. C’est notamment le cas si ses filtres ne sont pas régulièrement nettoyés et changés. En journée, dans des locaux utilisant une climatisation centralisée, des cas de propagation de légionelles ou de virus tels celui de la grippe ont déjà été constatés. Sans oublier que l’utilisation d’une clim réglée avec une température présentant un trop grand écart avec la température extérieure peut causer des chocs thermiques. Cette soudaine variation de température met à mal l’organisme qui se retrouve fragilisé. Il présente alors une moindre résistance aux virus et bactéries environnantes. 

2. Allergies et difficultés respiratoires

Les allergies en lien avec la climatisation sont souvent dues au mauvais entretien de ces dernières. Le climatiseur accumule la poussière, voire des moisissures, qui sont soufflées dans l’air ambiant. Ces allergènes peuvent provoquer des irritations des yeux et des voies respiratoires. Ils peuvent entraîner des rhinites allergiques, des crises d’asthme. On constate également chez certaines personnes l’apparition d’irritations cutanées et de rougeurs.

3. Sommeil perturbé : fatigue et contractures musculaires

Il est connu que la température idéale d’une chambre à coucher est d’environ 18 degrés. Une température trop élevée ou trop basse affecte la qualité du sommeil, ce qui amènera de la fatigue. Si la pièce dans laquelle vous dormez est trop refroidie par la climatisation, vous risquez du coup de mal dormir et de vous réveiller fatigué. Votre organisme va lutter contre le froid et vous pouvez vous retrouver avec des contractions musculaires. 

4. Dessèchement de l’air : déshydratation, irritations et migraines au programme

La climatisation a la propriété d’assécher l’air ambiant. Elle ramène généralement le taux d’humidité d’une pièce à 50%. Mais cet assèchement n’est pas forcément bien supporté par notre organisme qui peut manifester des irritations de ses muqueuses nasales et de la gorge. On peut alors se mettre à tousser, avoir le nez qui coule et des maux de gorge. Une utilisation trop prolongée de la climatisation peut également entraîner une déshydratation de ses bénéficiaires. La conséquence, si jamais vous ne contrebalancez pas cette déshydratation, c’est l’arrivée de maux de tête. 

Dormir avec la clim : 3 conseils

Dormir avec la clim

En période estivale, nos nuits peuvent être perturbées par les fortes chaleurs, notamment en ville. Lors des épisodes caniculaires, l’air est étouffant. Une climatisation peut alors offrir un confort bienvenu en rendant l’air intérieur plus supportable. Néanmoins, l’utilisation d’un climatiseur doit se faire avec précaution. Nous avons vu qu’effectivement, son usage pouvait présenter quelques inconvénients pour la santé. Il pouvait même aller jusqu’à perturber le sommeil au lieu de l’améliorer. Voici 3 conseils pour dormir avec une clim en toute sérénité.

Conseil n°1 : contrôler les écarts de température

Pour préserver votre santé et éviter les chocs thermiques, la différence maximale de température entre l’intérieur et l’extérieur ne devrait pas excéder 5 à 8° C. Des écarts de température plus importants peuvent provoquer des malaises. Dans les cas extrêmes, ils peuvent même entraîner une perte de connaissance, allant jusqu’à interrompre la respiration. Vérifiez bien le réglage de température de votre clim afin que cette dernière affiche un écart raisonnable avec l’extérieur. Et évitez de maintenir la clim en fonctionnement toute la nuit, sachant que votre corps se refroidit de lui-même. Prenez soin d’avoir un drap à proximité pour vous couvrir. 

Conseil n°2 : Entretenir son climatiseur

Nombre de problèmes de santé corrélés à l’utilisation d’une climatisation viennent en fait du manque d’entretien de l’appareil. L’entretien rigoureux de votre installation est primordial pour assurer ne serait-ce que votre santé. Vous pouvez le faire vous-même en suivant les instructions d’entretien ou faire appel à un professionnel qui se chargera du nettoyage de votre climatiseur. Les conduits doivent être nettoyés régulièrement, tout comme les filtres qui doivent également être changés périodiquement.

Conseil n°3 : Se préserver des courants d’air froid (150 mots)

L’air émis par un climatiseur peut créer des courants d’air froid. Il est conseillé d’éviter de dormir à un emplacement en prise direct avec un de ces courants froids. Cela vous évitera un potentiel torticolis ou un mal de gorge à votre réveil. En contact avec l’air froid, notre corps se contracte pour résister. Vous risquez donc de vous réveiller avec des contractures musculaires dans la nuque si votre lit est mal placé par rapport à la circulation de l’air émis par le climatiseur. 

Il est conseillé, si le climatiseur est installé dans la chambre à coucher, de rafraîchir la pièce durant la journée et d’éteindre l’appareil la nuit. D’ailleurs, lorsque vous utilisez la clim en voiture, il est rare que vous puissiez supporter l’orientation des buses d’aérations directement sur vous. Au bout d’un moment, la zone touchée est trop refroidie, voire, vous avez mal à la tête si l’air conditionné vous frappe le visage.  

FAQ – Dormir avec la clim

Quels sont les bénéfices à dormir avec la clim ?

On ne supporte pas tous la chaleur de la même façon. Lorsqu’il fait plus de 25°C dans une chambre, le sommeil peut être entrecoupé de réveils nocturnes. Si l’on respecte bien les conseils d’utilisation, dormir avec une climatisation présente alors l’avantage :

d’améliorer le confort thermique en diminuant et contrôlant la température de la pièce ;
de contribuer à un sommeil de meilleure qualité : la température du corps est mieux régulée, la transpiration diminue, les draps ne sont plus trempés, les réveils nocturnes s’estompent ;
de réduire la présence des moustiques et autres petites bêtes puisque les fenêtres restent fermées.

Comment utiliser un climatiseur ?

Un climatiseur apporte un confort thermique dans une pièce en ajustant la température de celle-ci en fonction de la température extérieure, qu’il fasse plus froid ou plus chaud dehors. Le système de climatisation peut être utilisé pour chauffer ou refroidir l’air en fonction des besoins. Il est important de respecter un écart compris entre 5 et 8° C avec la température extérieure. Le climatiseur est équipé d’un hygrostat qui régule l’humidité de l’air. 

Cet appareil assure également la qualité de l’air : il renouvelle l’air entrant et filtre l’air soufflé. Il existe cinq types de systèmes de climatisation :

le climatiseur central ;
le climatiseur de fenêtre ;
le système de climatisation split ;
le climatiseur portable ;
le système de climatisation à vapeur d’eau (bâtiments professionnels).

Où installer la clim dans une chambre ?

Pour choisir puis installer un climatiseur dans une chambre, il faut d’abord tenir compte de la puissance de l’appareil et du débit d’air qu’il peut générer. Le climatiseur doit pouvoir souffler jusqu’à 8 fois le volume de la chambre en une heure. Quant à la puissance nécessaire, elle s’obtient en multipliant le volume de la chambre par 45 watts et en ajoutant 10 à 20% de marge.

Un climatiseur de chambre s’installera en haut d’un mur ou dans une fenêtre. Mais tout dépendra du modèle retenu (climatiseur de fenêtre, portable, autre). Il doit être placé loin des meubles et objets qui pourraient entraver la circulation de l’air. Le tuyau d’évacuation doit être correctement fixé pour bien évacuer l’air chaud vers l’extérieur du logement.  

Quelles sont les autres options à la climatisation ?

Sur le site Solidarités Santé du gouvernement, vous trouverez d’autres alternatives à la climatisation pour vous protéger de la chaleur et refroidir votre habitation. Si votre logement est bien isolé thermiquement au niveau des menuiseries, des murs et du plafond, vous ne devriez pas trop souffrir de fortes températures à l’intérieur.

Lors des épisodes de chaleur, il est primordial d’optimiser la gestion des ouvertures en les fermant pour se protéger du soleil et de l’air chaud, en abaissant les stores ou fermant les volets, puis en les rouvrant le soir. L’idéal est alors de pouvoir créer de légers courants d’air naturel pendant notre sommeil. Vous pouvez tendre un linge humide devant la fenêtre. 

Mais garder les fenêtres ouvertes la nuit n’est pas évident lorsqu’on habite en ville. D’autant plus si la pollution atmosphérique s’ajoute à la canicule. Jouez également sur vos vêtements en les choisissant légers et amples en lin ou coton. L’utilisation d’un ventilateur ou brumisateur, accompagnée d’une bonne hydratation, contribuera aussi à créer une sensation de légère fraîcheur.

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur ahlem

🔥Eté EMMA : jusqu'à -50% sur la literie🔥

00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite