Rédigé par : Lili Liu
Dernière mise à jour :

Déco pour chambre japonaise : Les 7 commandements

Vous avez toujours été attiré par les éléments de déco d’une chambre japonaise. L’ambiance propice à la détente, au calme et à l’esprit zen ne peut que vous mettre dans de bonnes conditions pour dormir paisiblement. Toutefois, comment créer une chambre japonaise sans faire de faux pas ? Notre article vous donne des conseils pour respecter la chambre japonaise traditionnelle. Par ailleurs, nous vous listons quelques alternatives si vous voulez une chambre au style japonais, mais plus moderne. Enfin, vous pouvez décliner la déco japonaise dans une chambre d’ado, surtout si votre enfant est fan de mangas !

Commandement n°1 : se limiter au minimum dans une chambre japonaise

Chambre japonaise

Pour s’imprégner au maximum d’une déco de chambre japonaise, il faut s’inspirer du minimalisme. En effet, cette pièce se doit de laisser circuler les corps et les énergies. Pour ce faire, rien ne sert de disposer trop de meubles. Privilégiez l’aspect fonctionnel et des lignes de mobilier épurées.

Pour plus de symbolisme, chaque objet doit avoir un récit à raconter. Vous puiserez dans votre propre histoire et vos souvenirs de voyage pour faire naître celle de votre décoration. Bannissez tous les éléments superflus qui viendront surcharger votre espace nuit. Passez du futile à l’utile pour retrouver de la légèreté et un sentiment de clarté avant de vous coucher.

Commandement n°2 : se reposer sur un futon

Futon Japonais

Que serait une déco de chambre japonaise sans son emblématique futon ? Il s’agit d’un matelas bien particulier, très populaire dans les pays de l’Est. Ce type de literie est conçu entièrement ou en grande majorité en coton où plusieurs couches se superposent. Cela assure un véritable confort, tout en associant un pouvoir absorbant et une perméabilité à l’air. De plus, les futons sont bien connus pour soulager les maux de dos. En effet, leur processus de fabrication fait en sorte que la colonne vertébrale ne se cambre pas et reste bien alignée.

Pour créer une déco de chambre japonaise dans la plus pure tradition, le futon est à installer sur un tatami. Il s’agit d’un revêtement de sol des habitations du Japon. Une large natte de jonc se tresse avec de paille de riz pour en former un. Mettre un futon sur un tatami procure un peu plus de confort que de le dérouler sur le sol directement. Par ailleurs, le futon ne dépasse pas les 10 centimètres d’épaisseur. De fait, il s’enroule sur lui-même lorsque la nuit est terminée, puis se range. Toutefois, pour un style plus occidental, vous pouvez poser votre futon sur un sommier à lattes le plus ras du sol possible. 

Commandement n°3 : préférer le bois dans une chambre style japonais

Afin de respecter l’inspiration de la déco d’une chambre japonaise, misez sur du bois. Évitez de vous procurer des éléments détenant du plastique. Intéressez-vous aux matières comme le bambou ou la canne à sucre. Ces bois tendres et aux teintes claires donnent un aspect lumineux et chaleureux à l’espace. Ils peuvent se retrouver aussi bien sur les murs qu’être le matériau utilisé pour vos meubles. Sinon, n’hésitez pas à choisir du mobilier en bois massif pour un côté durable. Les essences telles que le chêne, le hêtre ou le pin s’avèrent idéales à décliner sur une table de chevet ou une commode par exemple.

Au niveau de la couleur, tout dépend de vos préférences. Certains seront attirés par des teintes douces ou plus foncées. Cependant, les variations ne doivent pas être trop criardes pour fournir à la chambre une allure zen. Si vous appréciez les coloris sombres, le bois exotique wengé à l’aspect brun est pour vous. Il se décline en planches de parquet, par exemple. D’un autre côté, une technique ancestrale, le shou sugi ban, consiste à brûler la surface d’un bois massif afin de lui donner une nuance noire tout en augmentant sa résistance dans le temps. À vous de choisir ce qui vous correspond le mieux !

Commandement n°4 : miser lumière/éclairage maitrisée

Pour sublimer une déco de chambre japonaise, la lumière naturelle doit égayer la pièce. Vous pouvez laisser vos fenêtres nues ou bien les habiller par des rideaux. Pour un côté plus classique, dirigez-vous vers des matériaux naturels, comme du coton ou du lin, dans des teintes claires. Sinon, vous pouvez installer des petites parois sudare en bambou. Il est possible de les comparer aux stores vénitiens occidentaux. Sinon, selon l’espace dont vous disposez, mettez une ou deux cloisons shôji. Ces portes coulissantes traditionnelles sont fabriquées en bois avec des croisillons mêlés à du papier de riz. Cela permet à la lumière d’être diffusée avec délicatesse tout en procurant aussi une certaine intimité.

Faites place à vos luminaires pour le soir. Afin de s’approcher au plus près d’une déco de chambre japonaise, les lampes aux abat-jours en papier sont immanquables. Elles s’avèrent plus fragiles que d’autres, mais la douce clarté réconfortante qui s’en dégage vous fera chavirer. N’hésitez pas à installer également des guirlandes à boules ou des lanternes japonaises un peu plus design. De plus, un variateur de lumière sera toujours utile pour créer une ambiance tamisée et douillette.

Commandement n°5 : Choisir un type de sol adéquat

Tatami japonais

Le sol n’est pas à mettre de côté pendant vos réflexions pour une déco de chambre japonaise. Nous avons déjà évoqué le tatami et il se révèle comme un incontournable des maisons traditionnelles. Si vous en voulez des conventionnels, vérifiez alors les matériaux de fabrication. En effet, les vrais tatamis se composent d’igusa, un jonc originaire du Japon qui est facilement confondu avec de la paille de riz. Leur principale différence réside dans les propriétés antibactériennes et fongicides de l’igusa, parfaites pour accueillir les pieds nus. D’ailleurs, les tatamis sont très agréables pour la voute plantaire.

Toutefois, ce type de sol se montre difficile à entretenir, car fragile et très sujet à garder l’humidité. C’est pourquoi il est très important d’aérer plusieurs minutes au quotidien la chambre. De plus, le prix peut varier selon la surface à recouvrir. Si vous ne voulez pas miser sur les tatamis, vous pouvez opter pour du jonc de mer. Il est plus robuste dans le temps et peut s’avérer salissant, mais il trouve toute sa place dans un espace nuit. Sinon, vous pouvez jeter votre dévolu sur un parquet en bois. Non seulement le nettoyage sera plus simple, mais vous ferez aussi de belles économies tout en respectant l’ambiance zen. Enfin, n’oubliez pas de créer une estrade afin de déposer votre futon, pour donner plus de charme à votre déco de chambre japonaise.

Commandement n°6 : privilégier des rangements sobres et bien pensés

Les meubles de rangement peuvent vite prendre beaucoup de place dans une chambre, surtout si celle-ci n’a que peu de surface. Cependant, la décoration japonaise préfère utiliser du mobilier aux lignes simples et épurées. Il n’est pas question ici de ramener l’armoire normande de grand-mère ! Bien au contraire, reportez-vous sur un petit modèle ou bien une commode à tiroirs. Si vous décidez d’opter pour la mode minimaliste, vous ne devriez pas crouler sous les vêtements.

Par ailleurs, avoir la possibilité d’installer des placards intégrés aux cloisons se révèle très pratique. Vous pourrez ainsi ranger votre futon et toutes vos affaires. Votre espace nuit sera impeccablement ordonné et dégagé, parfait pour circuler librement. De plus, n’hésitez pas à décorer ce type de meuble avec des portes coulissantes shôji. Vous aurez une touche design dans le plus pur style d’une déco de chambre japonaise. Sinon, vous pouvez les habiller avec de belles estampes représentant des scènes de la vie quotidienne ou des paysages naturels. L’important n’est pas de surcharger les éléments pour ne pas créer un sentiment étouffant. Soyez sobre pour constituer une atmosphère zen propice à la détente.

Commandement n°7 : Sélectionner les bons accessoires pour une déco de chambre japonaise

La déco d’une chambre japonaise se distingue par son aspect discret, naturel et chaleureux. Rien ne sert de surcharger l’intérieur d’une multitude d’objets. Il vaut mieux privilégier ceux qui ont une histoire.

7-1: Quelques accessoires typiques du Japon

Sur votre commode ou vos étagères, disposez des figurines en origami. Il s’agit de l’art du pliage du papier japonais. En forme de grue ou de lotus, elles constituent de charmantes guirlandes si elles sont attachées les unes sur les autres au moyen d’une cordelette. Sinon, dégotez-vous des poupées kokeshi. Elles sont fabriquées en bois et peintes par des artisans japonais. Elles représentent traditionnellement des petites filles aux corps cylindriques et aux têtes très arrondies.

7-2: Des ornements pour un espace nuit somptueux

Par ailleurs, le daruma est aussi un objet typique. Cette petite figurine a une forme ovale avec un visage peint. Elle se caractérise par sa couleur rouge vif, son épaisse moustache ainsi que ses deux grands yeux ouverts. En réalité, cet accessoire est un porte-bonheur que vous pouvez utiliser pour vous fixer un objectif. N’ayez qu’un seul talisman, car la tradition veut que vous n’ayez qu’un unique vœu en tête !  

Certains éléments majestueux peuvent sublimer votre déco de chambre japonaise. Prenez par exemple des estampes en washi aux motifs de sakuras, les cerisiers du Japon. Cela vous constituera une délicate tête de lit. Sinon, reportez-vous sur des tableaux ou des kakemonos. Il s’agit d’une forme de parures murales ancestrales, signifiant « objet suspendu ». Bien souvent, un décor de grues ou des paysages de mer ou de montagnes sont calligraphiés à l’encre noire.

D’un autre côté, vous pouvez agrémenter votre espace nuit grâce à l’art floral de l’ikebana. Recherche de sens et symbolisme sont les maîtres mots. Ainsi, pour faire votre propre bouquet, renseignez vous sur les messages des fleurs que vous souhaitez utiliser.

FAQ – Déco chambre japonaise

Le noren japonais, c’est quoi ?

Avez-vous déjà entendu parler du noren japonais ? Il s’agit d’un rideau traditionnel fendu en deux. À l’origine, il s’accrochait sur le seuil de la porte d’entrée de la maison pour la protéger du froid, du soleil et de la poussière. Il servait également à séparer les pièces en deux.

Le noren s’illustre très bien dans une déco de chambre japonaise. Il peut aider à créer une double fonction, c’est-à-dire un côté pour dormir et un autre pour le dressing ou le bureau. Sinon, il peut former une tête de lit originale grâce à ses motifs ou faire office de rideaux.

Les norens ont différentes tailles et couleurs et votre choix se portera selon l’usage que vous voulez en faire. Par exemple, le modèle le plus retrouvé est le han-noren qui mesure environ 55 centimètres. Il est parfait pour constituer une petite séparation. Sinon, il existe le hiyoke-noren, allant d’1,60 mètre à 3 mètres de haut. Il est idéal à placer sur un mur pour en faire une affiche ou bien pour servir de pare-soleil.  

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Rédactrice spécialisée dans la literie et le sommeil depuis des années, je teste et compare pour vous les meilleurs matelas et accessoires de literie. J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans.

🔥Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec MATELAS10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite