Les-Matelas.fr compte sur le soutien de ses lecteurs. Nous pouvons recevoir une rémunération lorsque vous cliquez un lien sur cette page et décidez par la suite d'acheter un produit. Plus d'infos sur le fonctionnement ici

Rédigé par : Lili Liu
Dernière mise à jour :

Comment laver une couette ? Nos conseils

Vous souhaitez laver votre couette et vous n’êtes pas sûr de savoir comment vous y prendre ? Il n’y a rien de très compliqué, mais vous avez raison de vous questionner. Votre couette vous accompagne toutes les nuits. Il serait dommage qu’elle ne ressorte pas en bon état et parfaitement propre du lavage.

Comme nous allons le voir, il y a des exigences de lavage légèrement différentes selon la composition et la taille de votre couette. Il existe aussi des astuces simples, auxquelles presque personne ne pense, pour préserver même après lavage la douceur et l’homogénéité de son garnissage.

Suivez le guide, et découvrez en toute simplicité comment bien laver votre couette.

Notre comparatif des meilleures couettes

Les étapes à suivre pour laver une couette

Pour une couette, il est possible d’opter pour un nettoyage à sec. Mais en l’occurrence, nous allons nous focaliser sur le lavage en machine, qui convient à presque tous les types de couette.

Avant le lavage

Examiner l’état de la couette (trous, taches, etc.)

Avant de laver sa couette, la première chose à faire est d’examiner l’état de votre couette. S’il y a des petits trous ou des déchirures, vous devez absolument les repriser.

machine a laver

En effet, durant le lavage en machine, au fil des roulements de tambour de la machine, un petit trou peut devenir la source d’une grosse fuite de garnissage. Assurément, cela détruirait votre couette, en abîmant votre machine au passage. Si c’est nécessaire, faites donc quelques points de couture.

Par ailleurs, si votre couette est tachée, il vaut mieux s’en occuper avant lavage. En effet, le lavage permettra d’enlever les odeurs désagréables des produits détachants. Surtout, le cycle de lavage a tendance à fixer les taches et les rendre plus difficiles à enlever.

Faire attention à la composition

Les conditions de lavage que votre couette peut endurer varient en fonction de sa composition. En général, une couette est soit synthétique, soit en plumes et duvet. Dans le premier cas, elle passera à 40° en machine, et dans le second à 60°.

Vérification des instructions de lavage

Bien sûr, si l’étiquette de votre couette est encore lisible, on ne peut que vous conseiller de la regarder et d’en suivre les instructions. Les fabricants connaissent mieux que quiconque leur literie et l’entretien idéal pour elle.

couette été coton bio & lyocell Kipli

Si vous aviez coupé l’étiquette, ou qu’elle était illisible, pensez à écrire la référence de votre couette sur un moteur de recherche. On peut retrouver assez facilement sur Internet les précautions d’entretien d’un produit récent.

Identifier la taille de la couette

On vous conseille ensuite d’identifier la taille de votre couette. Si vous l’avez oubliée, elle est souvent sur l’étiquette. S’il n’y a plus d’étiquette ou qu’elle est illisible, mesurez votre couette en largeur. On considère qu’une machine à laver de taille standard, qui peut contenir 5 litres, convient à une couette de dimensions 200 cm x 200 cm, ou moins.

Si votre couette est plus grande, on vous conseille de l’emmener dans une laverie automatique ou un pressing. En effet, même si vous pouvez la faire rentrer, ce sera au prix de la bourrer dans le tambour. Sachant qu’une couette peut doubler de volume une fois imbibée d’eau, cela aboutirait à un cycle de lavage médiocre, voire à la dégradation de votre lave-linge.

Régler le programme de rinçage et d’essorage

Enfin, il faut programmer votre lave-linge. On conseille un rinçage abondant, la lessive s’évacuant difficilement du textile d’une couette. Par contre, il vaut mieux ne pas aller au-delà d’un essorage à 1000 tours/minute. Vous risqueriez sinon de la déchirer.

Le lavage de la couette

Laver une couette synthétique

En général, une couette synthétique endure bien le lavage. Vous pouvez laver en machine à 40°C, ainsi qu’au sèche-linge à une température modérée. Il est important de programmer un rinçage abondant pour être certain d’avoir bien retiré toute la lessive.

Laver une couette naturelle

Concernant les couettes naturelles, il faut d’abord savoir de quel matériau naturel nous parlons. Le plus souvent, ce sont des plumes et du duvet dont il est question. Dans ce cas, la température de lavage optimale est de 60°.

Aujourd’hui, on trouve des couettes en fibres naturelles, par exemple faite à partir de pulpe de bois. Ces couettes doivent impérativement être lavées à froid, c’est-à-dire à moins de 30°.

Les couettes en laine, qui sont les plus fragiles, sont dans le même cas. Réservez-leur un lavage à froid et réduisez l’essorage à 400 tours/minute pour éviter de les déchirer.

Le séchage de la couette

Pour le séchage, le moins risqué est évidemment d’opter pour un séchage à l’air libre. Toutefois, cela risque de prendre plusieurs jours. Vous pouvez aussi passer vos couettes au sèche-linge en veillant à ne pas le régler sur air chaud.

Couettes en plumes et couettes synthétiques doivent être séchées à températures modérées. Certaines couettes, comme celles en laine et en fibres naturelles ne supportent absolument pas la chaleur. La soufflerie doit alors être réglée sur la température minimale.

5 astuces pour un lavage de couette réussi

Détachez votre couette AVANT lavage

Si vous devez détacher votre couette, on vous conseille de le faire avant lavage. D’une part, le lavage neutralise l’odeur désagréable des produits que vous utiliserez. D’autre part, le lavage a tendance à fixer les taches dans le tissu, les rendant plus difficiles à nettoyer par la suite.

Introduisez deux balles de tennis dans le tambour

Cette astuce bizarre, mais géniale, permet de garder votre couette gonflée et homogène. En effet, avec le roulement du tambour de votre machine, les balles de lavage ou de tennis vont venir taper et malaxer votre couette. Ainsi, elles étaleront au cours du lavage le garnissage. Cette astuce fonctionne aussi avec les oreillers, et ne présente aucun risque pour votre lave-linge.

Utilisez de la lessive liquide

La lessive liquide est mieux adaptée que celle en poudre pour laver une couette. En effet, elle ne risque pas de coaguler. Le rinçage en sera facilité.

Faites un assouplissant simple et naturel à la maison

Utiliser un assouplissant permet d’avoir une couette toute douce et qui sent le neuf au sortir de la machine. Si vous n’êtes pas familier des assouplissants, que vous n’en avez pas chez vous ou que vous craignez les produits chimiques, utilisez la recette naturelle qui suit :

  1. Mélanger ¼ de litre d’acide citrique (l’acide qu’on retrouve dans les citrons, vendu à bas prix en supermarché) avec ¾ d’eau déminéralisée.
  2. Ajoutez quelques gouttes d’une huile essentielle dont le parfum vous plaît. Nul besoin d’en mettre trop.
  3. Versez ensuite ce mélange dans le compartiment réservé aux assouplissants de votre lave-linge.

Rangez votre couette dans une housse hermétique

Enfin, pour ne pas ruiner vos efforts, on vous invite chaudement à réserver votre couette dans un endroit propre si vous ne l’utilisez pas immédiatement. Ce sera souvent le cas si vous avez deux couettes (une pour l’hiver et une pour l’été), ou que vous lavez celle de votre chambre d’amis.

Comment laver une couette mise en avant

Vous pouvez utiliser une housse hermétique. Il existe des modèles avec un trou d’air permettant de faire le vide grâce à un aspirateur. Cette méthode permet de la préserver de l’humidité, de la poussière, des acariens et des bactéries qui sont autant d’allergènes et de responsables d’odeurs désagréables.

Nettoyer une couette tachée

Les taches les plus communes sur une couette sont dues au sang, à l’urine et aux corps gras. Voyons comment les traiter.

Nettoyer l’urine sur une couette

Pour nettoyer l’urine sur une couette, le vinaigre blanc est très efficace. Diluez-le dans de l’eau et arrosez-en la tache. Le principal problème du vinaigre est de laisser une odeur résiduelle aigre. Prévoyez donc de passer votre couette en machine dans la foulée.

Nettoyer une tache de sang sur une couette

Pour nettoyer une tache de sang, la solution la plus naturelle consiste à utiliser du bicarbonate de soude. Mélangez-le avec 2/3 d’eau pour former une pâte. Appliquez le mélange et laissez reposer 30 minutes.

Si cette solution ne fonctionne pas, une alternative plus radicale réside dans l’utilisation d’ammoniac. Très efficace, ce produit, parce qu’il est agressif, doit être utilisé avec plus de précautions. Protégez vos mains avec des gants et opérez dans un espace aéré. Rincez abondamment une fois le travail fini.

Nettoyer une tache de gras sur une couette

Concernant le gras, la meilleure méthode reste la plus traditionnelle : Du savon et un peu d’huile de coude. Utilisez de préférence un savon fait pour détacher, ou à défaut un savon de Marseille. Déposez du savon avec un peu d’eau sur la tache, puis frottez énergiquement avec une brosse ou une éponge jusqu’à la faire disparaître.

FAQ – Comment laver une couette

Comment protéger sa couette ?

Pour bien protéger votre linge de lit, veillez à toujours utiliser une housse de couette propre pour dormir. Lorsque vous changez vos draps, secouez et aérez-la pour la débarrasser de la poussière.

Enfin vous pouvez avoir besoin de transporter votre couette, ou de la réserver si par exemple vous variez votre type de couette à chaque changement de saison. Pour ce faire, on vous conseille d’opter pour des sacs de protection hermétiques.

Peut-on laver sa couette à la main ?

Laver sa couette à la main est loin d’être idéal. Une machine, grâce à son système de rinçage et d’essorage, assure un meilleur résultat, sans résidus de lessive, et qui sera plus simple à sécher.

En effet, le principal problème avec le lavage d’une couette à la main, c’est que vous ne pourrez l’essorer que très sommairement. Elle mettra plus longtemps à être parfaitement sèche, sans parler du fait qu’elle pourrait goutter sur votre sol.

Cela étant dit, si vous avez une baignoire, vous pouvez tout de même vous y essayer. Dans ce cas, nous vous conseillons de remplir la baignoire à rebord avec de l’eau chaude ou tiède, selon la matière de garnissage.

Ensuite, versez-y de la lessive et laissez votre couette tremper au moins une heure. Brossez-la ensuite délicatement avec une brosse à poils souples. Puis rincez-la abondamment à l’eau claire.

Comment laver sa couette jaunie ?

Pour ramener la blancheur de votre linge de lit, on conseille d’utiliser du vinaigre. Le vinaigre est un détergent doux et naturel, inoffensif pour la santé et efficace.

Mixez 200ml de vinaigre avec 75g de lessive liquide. Versez ensuite le mélange dans une baignoire remplie d’eau chaude. Faites enfin tremper votre couette jusqu’à ce que l’eau refroidisse, et elle aura retrouvé sa teinte originelle.

Comment laver une couette en laine ?

Les couettes en laine font partie des couettes les plus chaudes, mais aussi des plus délicates à laver. Comme pour les pulls en laine, il faut programmer sa machine à froid (30° ou moins) et avec un essorage léger, de 400 tours/minutes. Faites-la ensuite sécher à l’air libre, ou au sèche-linge réglé à température minimale.

4/5 - (57 votes)
Photo of author

A propos de l'auteur Lili Liu

Rédactrice spécialisée dans la literie et le sommeil depuis des années, je teste et compare pour vous les meilleurs matelas et accessoires de literie. J'ai plaisir à partager avec vous mes découvertes, avis et bon plans.

🔥Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec MATELAS10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite