Rédigé par : ahlem
Dernière mise à jour :

Asthénie définition: causes et symptômes d’une fatigue intense

Selon les chiffres de l’Assurance Maladie, 10 à 25 % des personnes qui consultent un médecin disent ressentir de la fatigue. Cette fatigue persistante est la raison de la consultation dans 6 à 7 % des cas.  

C’est ce que les médecins appellent l’asthénie, une sensation de fatigue malgré le repos. Qu’est-ce que l’asthénie ? Quelles sont les causes ? Existe-t-il un traitement contre l’asthénie ? C’est ce que nous allons aborder dans la suite de cet article. 

Asthénie définition

Asthénie définition

La définition littérale est « manque de force ». Ce terme provient du grec « sthénie » qui signifie « force », auquel s’ajoute le préfixe privatif « a ». 

Plus communément appelée « fatigue » l’asthénie est pourtant à distinguer d’une fatigue normale et passagère. En effet, il est tout à fait normal de ressentir une fatigue après un effort intense par exemple. 

Or l’asthénie est différente, malgré le repos ou le sommeil, la fatigue persiste. C’est ce qui doit alerter le patient dans le cas de l’asthénie.  Même en se reposant, il ressent toujours un manque d’énergie, un état de faiblesse et une fatigue généralisée.

Les professionnels de santé distinguent plusieurs formes d’asthénie :

  • L’asthénie réactionnelle
  • L’asthénie chronique ou organique
  • L’asthénie psychique ou nerveuse

Ce sont les grandes formes d’asthénie, mais il existe aussi l’asthénie matinale ou l’asthénie musculaire. De nombreux facteurs peuvent causer cette fatigue persistante. 

C’est pour cela qu’il est important d’en parler avec un professionnel de santé, afin d’identifier les causes. Et donc de pouvoir établir un traitement adéquat. 

Asthénie symptômes : bien les comprendre

Asthénie symptômes

Nous l’avons évoqué, l’asthénie désigne communément la fatigue. Mais alors comment la distinguer d’une fatigue normale ? Même si évidemment les symptômes peuvent varier d’une personne asthénique à l’autre, les symptômes suivants sont souvent observés : 

  1. Perte de force physique
  2. Épuisement même au repos 
  3. Diminution de la vigilance, difficultés de concentration
  4. Sensation d’être exténué et de manquer d’énergie
  5. Fatigue physique et mentale intense
  6. Réveils difficiles
  7. Perte d’appétit
  8. Troubles de l’humeur (irritabilité, hyperémotivité…)
  9. Maux de tête
  10. Douleurs musculaires

Ces symptômes peuvent donc grandement perturber le quotidien des patients. Ils sont moins efficaces dans leur travail ou dans leurs études. Si elle dure plus de 6 mois on parle alors d’asthénie chronique (aussi appelée fatigue chronique).

Il est important de traiter cet affaiblissement anormal, car cela peut entraîner du stress, de l’anxiété, voire de la dépression. 

Pour bien faire la distinction entre fatigue passagère et asthénie, il faut se poser quelques questions :

  • Depuis combien de temps éprouvez-vous cette sensation de fatigue ? 
  • Présentez-vous d’autres symptômes (outre la fatigue) ?
  • Cela a-t-il une incidence sur votre quotidien ? 
  • Éprouvez-vous des difficultés à vous concentrer ? À retenir des informations ?
  • Vous sentez-vous fatigué en journée ? Souffrez-vous de somnolence diurne ?

En cas de doutes, il est évidemment recommandé d’en parler à un professionnel de santé. Afin que l’asthénie ne se transforme pas en fatigue chronique, avec les risques que cela comporte. 

D’où provient l’asthénie : quelles sont les causes ?

D’où provient l’asthénie

1. Asthénie réactionnelle

Elle est temporaire et est liée à des perturbations dans le mode de vie ou à une maladie de courte durée. Concrètement, la cause de cette asthénie réactionnelle est un manque de repos. Ce dernier peut être dû :

  • À un manque de sommeil à cause de couchers tardifs par exemple. Ce manque de sommeil peut être associé à de la somnolence diurne.
  • À un sommeil perturbé mais aussi à cause de décalage horaire, ou à d’épisodes de réveil nocturne (si vous avez des enfants par exemple). 

Cette asthénie réactionnelle peut aussi être causée par une période de stress ou par une activité physique trop intense.

Mais elle peut aussi être en lien avec une infection comme la COVID-19 ou avec les suites d’une opération. 

2. Asthénie psychique

Aussi appelée psychasthénie, il s’agit de la forme de fatigue la plus courante. Elle prend la forme d’une lassitude matinale. C’est-à-dire que le patient asthénique n’a envie de rien, il a des difficultés à débuter la journée. Cette asthénie peut aussi comporter d’autres symptômes : 

  • Des troubles du sommeil, notamment de l’insomnie
  • Une perte de motivation et d’entrain
  • Un déclin de l’état physique : perte d’appétit, douleurs multiples…

L’asthénie psychique est souvent causée par une dépression, de l’anxiété (découvrez en détails l’effet de l’anxiété sur le sommeil) . Mais elle peut aussi être liée à la phase dépressive d’un trouble bipolaire ou à des troubles du comportement alimentaire, comme l’anorexie mentale. 

3. Asthénie due à une maladie

Comme nous l’avons évoqué, l’asthénie peut être causée par une maladie de courte durée (asthénie réactionnelle). 

Mais l’asthénie peut aussi être liée à une maladie chronique du corps. En effet, de nombreuses pathologies ont l’asthénie parmi leurs symptômes.

C’est le cas entre autres :

  • D’une anémie
  • Des maladies infectieuses chroniques : VIH, hépatite B et C chroniques
  • De certaines maladies endocriniennes
  • Des maladies auto-immunes
  • Des maladies chroniques

Parfois c’est la maladie elle-même qui provoque cette asthénie. Dans d’autres cas cette asthénie est provoquée par les médicaments utilisés pour soigner la maladie. 

Encore une fois, c’est important de ne pas laisser s’installer une asthénie. Cela peut être le signe de troubles plus graves

4. Asthénie due à un trouble du sommeil

Évidemment, si le sommeil est perturbé ou de mauvaise qualité, cela engendre une fatigue. Cette fatigue peut notamment devenir persistante dans le cadre de troubles du sommeil. Voici quelques-uns des troubles du sommeil pouvant provoquer une asthénie :

  • L’apnée du sommeil : les voies respiratoires se « bloquent » ce qui provoque un réveil nocturne fréquent.
  • La narcolepsie
  • L’hypersomnie : somnolence diurne et sommeil nocturne peu reposant
  • Le syndrome des jambes sans repos
  • L’insomnie

Tous ces troubles du sommeil perturbent les nuits. Le sommeil n’est pas récupérateur et donc cela engendre une fatigue le lendemain. Si ces troubles sont réguliers cette asthénie peut se transformer en fatigue chronique.

Ces troubles du sommeil doivent faire l’objet de traitements. En effet, ils peuvent fortement perturber le quotidien et ont de lourdes conséquences sur la santé. 

Asthénie et traitement : comment faire ?

Asthénie et traitement

1) Diagnostic

Nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, cet état ne doit pas être sous-estimée. Il est donc important d’en parler à un professionnel de santé. 

Lors de la consultation, le médecin traitant commence par poser des questions au patient. Et ce pour mieux cerner ses symptômes et pouvoir identifier la cause (période de stress, convalescence après une maladie….).

Selon ses observations, le médecin peut décider de prescrire un bilan sanguin. Notamment pour détecter une éventuelle anémie ou d’autres problèmes de fonctionnement de l’organisme. 

Suite aux résultats, le médecin pourra demander des examens complémentaires. Comme par exemple une polysomnographie pour détecter d’éventuels troubles du sommeil. 

Il pourra aussi orienter le patient asthénique vers d’autres spécialistes (psychiatre, endocrinologue…) selon la cause de l’asthénie.

2) Asthénie traitements

Pour éradiquer la fatigue, il faut en traiter la cause, c’est la seule solution. Avec l’asthénie, un traitement peut être adapté selon la cause (stress, infection….). 

Voici quelques éléments que le médecin peut mettre en place :

  1. Modifier les traitements en cours si celui-ci est en cause.
  2. Proposer un soutien psychologique. Notamment une thérapie comportementale et cognitive. 
  3. Prescrire des antidépresseurs si besoin.
  4. Mettre en place un traitement pour lutter contre la maladie responsable de l’asthénie.

Si l’asthénie est liée au domaine professionnel (stress au travail, surmenage…), le médecin peut faire appel au médecin du travail. Ce dernier pourra évaluer la situation et décider d’une prise en charge adaptée ou d’un aménagement de poste si nécessaire. 

Mais dans tous les cas, il est important pour un patient asthénique d’apporter quelques modifications à son quotidien. Et notamment améliorer son hygiène de vie et pratiquer régulièrement une activité physique adaptée

L’asthénie, un des symptômes de la fatigue chronique

L’asthénie, un des symptômes de la fatigue chronique

Nous l’avons évoqué, une asthénie non traitée peut se transformer en un syndrome de fatigue chronique. Aussi appelé syndrome des yuppies (Young Urban Professionals = jeunes professionnels urbains).

Cette fatigue chronique apparaît de manière subite, généralement chez des personnes âgées de 35 ans en moyenne. Particulièrement chez les personnes qui sont très investies dans leurs activités du quotidien. Elle se manifeste par les symptômes suivants : 

  • Asthénie permanente
  • Forte fatigabilité et difficulté à rester en position debout
  • Fréquents malaises après un effort physique
  • Troubles de la concentration et de la mémoire
  • Douleurs musculaires/articulaires
  • Symptômes similaires à ceux d’une infection (fièvre, pharyngite….)

Une fatigue est considérée comme étant une fatigue chronique si sa durée est supérieure à 6 mois. De par sa durée, et ses symptômes, cette fatigue chronique a de lourdes conséquences sur le domaine socioprofessionnel. 

Les causes de ce syndrome de fatigue chronique sont variées. Elle peut être due à une infection, à des problèmes psychologiques, ou encore à des problèmes immunologiques.

Il est donc important de consulter un médecin généraliste en cas de fatigue anormale qui s’installe sur la durée. Et qui ne semble pas liée à un effort physique intense. Surtout si elle ne disparaît pas, même avec du repos. 

FAQ – Asthénie définition

Qu’est-ce que la neurasthénie ?

La neurasthénie est aussi appelée asthénie nerveuse. Cette fatigue nerveuse se manifeste par une forte irritabilité, une somnolence diurne (en journée), une grande lassitude, un état dépressif. 

Ses causes sont souvent en lien avec le stress ou le mode de vie. C’est notamment vrai en cas de surmenage au travail. 

Il est important de traiter la neurasthénie. En effet, une fatigue nerveuse non traitée peut avoir de lourdes conséquences. Citons notamment, le burn-out, une souffrance physique voire une dépression nerveuse

En cas de fatigue anormale, qui s’installe et s’accompagne d’autres symptômes, il faut consulter un médecin.

Donnez votre avis post
Photo of author

A propos de l'auteur ahlem

🔥Soldes d’été Emma jusqu’à -50% + 10% suppl. avec MATELAS10
00JOURS: 00HEURES: 00MINS: 00SECS
J'en profite